Ce secret d’ecchymose où se plaît le mystère...

Laissez-moi rêver jusqu'à mon dernier souffle

Among HelenaPF's albums



Geste de grâce

http://www.youtube.com/watch?v=Xm2IkLIYY8Q&feature=related On ne retient pas l'écume Dans le creux de sa main On sait la vie se consume Et il n'en reste rien D'une bougie, qui s'allume Tu peux encore décider du chemin De ton chemin Crois-tu que tout se résume Au sel d'entre nos doigts Quand plus léger qu'une plume Tu peux guider tes pas Sans tristesse ni amertume Avance et avance puisque tout s'en va Tout s'en va Yalla,Yalla,Yalla,Yalla Elle m'emmène avec elle Je t'emmène avec moi Yalla

Ce secret d’ecchymose où se plaît le mystère...

http://www.youtube.com/watch?v=FR5NFgcTM9U Le soleil brille à pleins feux Mais je ne vois que tes yeux La blancheur de ton corps nu Devant mes mains éperdues Viens, ne laisse pas s'enfuir Les matins brodés d'amour Viens, ne laisse pas mourir Les printemps, nos plaisirs [Refrain 1] : L'amour c'est comme un jour Ça s'en va, ça s'en va l'amour C'est comme un jour de soleil en ripaille Et de lune en chamaille Et de pluie en bataille L'amour c'est comme un jour Ça s'en va, ça s'en va l'amour [Refrain 2] : C'e…

Pour rien d'autre que le plaisir envers et malgré tout

www.youtube.com/watch?v=oN-GFJGGB64 Il faudra que le temps me pardonne Qu'il était l'ombre et le froid le silence Et surtout qu'il me donne l'envie de poursuivre sans toi Il faudra que le temps me répare Qu'il m'apprenne au moins cette fois La passion c'est la force de croire Il y a tant de choses que je ne suis pas Sans toi Un souffle une étincelle Sans toi Que ma vie se rebelle Sans toi Redessiner mon ciel Sans toi Enfin devenir celle Sans toi Du fond de mes colères Sans toi Bien plus qu'une prière San…

Tes mots sont les baisers de mes rêves arides

www.youtube.com/watch?v=IKXnBvjciBw Une tache d'été qui rit sur la théière Une tranche de pain où le beurre a fondu Respirer sur ta joue ton souffle et ta lumière Marcher sur un trottoir, rêver... rêver... rêver de prendre un train. Et cette déchirure au matin de mon ventre Et nos corps épuisés qui s'ébrouent dans leur bain Et lorsque je t'étreins et lorsque je t'éventre Et lorsque tu me tues et lorsque tu me tiens. Envie de me jeter cent fois par la fenêtre Par celle de tes yeux, par celle de ton corps…

L'insolence inouïe de vivre la vie l'amour le rire

http://www.youtube.com/watch?v=1_DKEQKWV64 Le vent dans tes cheveux blonds Le soleil à l'horizon Quelques mots d'une chanson Que c'est beau, c'est beau la vie Un oiseau qui fait la roue Sur un arbre déjà roux Et son cri par dessus tout Que c'est beau, c'est beau la vie. Tout ce qui tremble et palpite Tout ce qui lutte et se bat Tout ce que j'ai cru trop vite A jamais perdu pour moi Pouvoir encore regarder Pouvoir encore écouter Et surtout pouvoir chanter Que c'est beau, c'est beau la vie. Le jazz ouver…

Tu as serti mes nuits d’une lune d’opale

http://www.youtube.com/watch?v=A5SNYxr5eYs La nuit t'habille dans mes bras Pâles rumeurs et bruits de soie Conquérante immobile Reine du sang des villes Je la supposais, la voilà Tout n'est plus qu'ombre, rien ne ment Le temps demeure et meurt pourtant Tombent les apparences Nos longs, si longs silences Les amants se perdent en s'aimant Solitaire à un souffle de toi Si près tu m'échappes déjà Mon intime étrangère Se trouver c'est se défaire A qui dit-on ces choses-là ? Dors!

Viens de ta voix me bercer quand le malheur abuse

http://www.youtube.com/watch?v=of58Ad1Fy7s Une petite cantate Du bout des doigts Obsédante et maladroite Monte vers toi Une petite cantate Que nous jouions autrefois Seule, je la joue, maladroite Si, mi, la, ré, sol, do, fa Cette petite cantate Fa, sol, do, fa N'était pas si maladroite Quand c'était toi Les notes couraient faciles Heureuses au bout de tes doigts Moi, j'étais là, malhabile Si, mi, la, ré, sol, do, fa Mais tu est partie, fragile Vers l'au-delà Et je reste, malhabile Fa, sol, do, fa Je te r…

J'écris mon cœur sur les murs, laissant mon encre sur le sol

( En souvenir de Out of Africa) http://www.youtube.com/watch?v=K98Rwo1fI1U

Partons vibrer tous deux d'une fusion d'encore en ardents météores

"Je me livre ainsi nue, en me sachant fragile Pour avoir tant tenu à ces vaines lumières Croyant les animer aux maladies premières Des pastiches priés, à défaut d'évangile Des piédestaux d'argile. Je me livre à vos yeux, toute prête à éclore Aux rosées des jardins que j'ai toujours connus Je me livre à vos mots qui m'ont tant reconnue Partons vibrer tous deux d'une fusion d'encore En ardents météores."
328 items in total