Krisonteme's photos

San Remo vu d’en haut .

24 Sep 2022 2 1 11
De la terrasse de notre hôtel

Un jour d’hiver à St Uze

Un peu de rose !

Un coin de ciel bleu

21 Sep 2022 4 5 19
Sans bouger de mon fauteuil .

Tour d’angle à Bugarach

19 Sep 2022 9 13 28
www.bugarach.fr/chateau.htm

J'ai l'horizon dans mes bagages........ Des aventu…

26 Feb 2014 7 7 452
Si le vent pousse les nuages, On apercevra le soleil, Et l'on pourra tourner la page, De ces matins, pauvres réveils, Ces matins qui gardent en otage, Nos envies au fond d'un sommeil Sortir la tête de ce potage, Plier les rêves que l'on bégaye. J'ai l'horizon dans mes bagages, Des aventures à t'inventer, Pas de frontières, autres péages, Pas de limite à s'en aller, Au-delà de nos marécages Où l'on ne peut que s'enliser, Où jamais rien ne nous soulage Mais je sais qu'on peut s'envoler. Si tu me suis, Si tu me crois aussi, Si tu me suis, Si seulement et seulement, Si tu me suis, Si tu me crois aussi, Si tu me suis, Si seulement et seulement. Si le vent pousse les nuages, On apercevra le soleil, On s'en ira vers d'autres plages, Où la vie n'est jamais pareille, On se perdra sur des rivages, Dans des océans de merveilles, On fera peut-être naufrage, Je crois qu'il faut que l'on essaye, Atteindre d'autres paysages, Des galaxies inexplorées. Ne plus sentir geindre la rage, Ni l'entendre se lamenter, Oublier les sombres ravages, De leurs principes et leurs idées En trouvant un pont, un passage, N'importe quoi pour s'évader. Si tu me suis, Si tu me crois aussi, Si tu me suis, Si seulement et seulement, Si tu me suis, Si tu me crois aussi, Si tu me suis, Si seulement et seulement. Si le vent pousse les nuages, On apercevra le soleil, Si ton vent pousse mes nuages, On apercevra le soleil, Si le vent pousse les nuages, On apercevra le soleil, Si mon vent pousse tes nuages, On apercevra le soleil. Si tu me suis, Si tu me crois aussi, Si tu me suis, Si seulement et seulement, Si tu me suis, Si tu me crois aussi, Si tu me suis, Si seulement et seulement. Si tu me suis, Si tu me crois aussi, Si tu me suis, Si seulement et seulement, Si tu me suis, Si tu me crois aussi, Si tu me suis, Si seulement et seulement, Si tu me suis.

Trebes Canal du Midi

19 Sep 2010 6 8 283
Découvrez Sur le Canal du Midi, y'avait un p'tit gars C'est sur qu'il était pas d'ici, c'mec là l'était de Paris Seulement Ménilmontant et le Canal Saint-Martin Ca faisait vraiment longtemps qu'il en était trop loin Il avait un bateau, tout droit planté dans l'eau Une vieille carcasse pourri qu'était son paradis Il répétait sans cesse "je retrouverai Barbes" Ils l'ont vu hurler la nuit "attend-moi Paris!" Un beau jour avec son pote Robert ils ont fait le plein de gasoil Ils ont joué la fille de l'air et ils ont mis les voiles Sur le Canal du Midi, ils étaient tout contents Ouais putain que c'est beau la vie quand on remonte sur Paris Ils voyaient déjà la Seine et le Pont de Bercy Ils en avaient eu de la peine mais bientôt ce sera fini Seulement dans le premier virage, il y eut comme un drole de bruit Une voix d'eau fit rage, et le bateau fut vite rempli Adieu Ménilmontant et le Canal Saint-Martin Adieu PIgalle et l'Opéra, adieu Barbes et ... Adieu ... et ... Adieu la Porte de Billancourt Adieu Pigalle et l'Opéra! Je sais plus quel quartier On verra bien, On prendra le métro Et on notera le nom des stations!

Les talons hauts ont été inventés par une femme qu…

Différent des corsos fleuris, des défilés de chars…

30 Nov 2008 9 10 1770
il faut être Limouxin pour comprendre l'esprit de la gestuelle du carnaval de Limoux carnaval qui dure 3 mois Les danseurs ont dans leurs mains une longue baguette " la Carabène " limouxin.free.fr www.limoux.fr/fr/mpl7-Carnaval.html

Souvenirs ….Tina et Lény

Penard!!

12 Sep 2022 6 9 33
Pas de moi , mais comment résister !

Quelquefois il se le mérite ...lui là haut ....Et…

20 Mar 2020 16 17 196
youtu.be/aVlXHgPL6Cs Je ne ferais pas ça Parce que vous l'avez commandé Je n'irais pas par là Parce que vous l'avez décidé J'aimerais pouvoir parler J'aimerais pouvoir vous expliquer Pouvoir vous dire Arrêtez d'vous tromper Arrêtez d'pas comprendre Arrêtez vos conneries Arrêtez d'pas entendre Arrêtez d'croire que tout est toujours Comme vous l'avez décidé Arrêtez d'tout casser Eh vous Messieurs les plus grands Oui vous Messieurs les plus forts Messieurs les plus chiants Vous qu'avez jamais tort Oh vous les envahissants Oui vous qui parlez trop fort Toujours suffisants Vous avez souvent tort Alors laissez nous vivre not'vie Nous les soi-disant soi-disants petits Laissez nous respirer Y a que vous qu'êtes parfaits Y a que vous qui savez Alors dites-moi comment on fait Pour pas se rencontrer Vous et nous les petits Nous qui n'connaissons rien d'la vie Vous savez c'qu'on vous dit Eh vous Messieurs les plus grands Oui vous Messieurs les plus forts Messieurs les plus chiants Vous qu'avez jamais tort Oh vous les envahissants Oui vous qui parlez trop fort Toujours suffisants Vous avez pourtant tort. Source : Musixmatch Paroliers : Florent Pagny / Kamil Rustam / Jean-yves D Angelo

Un sympathique trio

Un au revoir à mon courageux petit rosier

08 Sep 2022 8 12 36
Que je quitte jusqu’à l’année prochaine !

Dernier jour à la montagne

10 Jul 2022 3 11 50
Il faut bien partir , pour pouvoir revenir .
06 Sep 2022 5 4 33
youtu.be/Dfo7r3-SJig Ce que je veux ? Une carafe d'eau glacée. Rien de plus. Nuit et jour, cette eau, dans ma pensée, Ruisselle doucement comme d'une fontaine. Elle est blanche, elle est bleue à force d'être fraîche. Elle vient de la source ou d'une cruche pleine. Elle a cet argent flou qui duvète les pêches. Elle est de givre fin, de brouillard, de rosée, Au cœur de la carafe, elle rit. Elle perle Sur son ventre poli, comme une sueur gaie. En mille petits flots, pour rien, elle déferle, Jaillit de chaque vasque en gerbes irisées. Ce que je veux ? Une carafe d'eau glacée. Rien de plus. Nuit et jour, cette eau, dans ma pensée, Ruisselle doucement comme d'une fontaine. Elle danse au plafond, se complaît dans la glace, Frappe aux carreaux avec la pluie. Ah ! Ces cascades... C'est le Niagara, vert bleu, vert Nil, vert jade, C'est l'eau miraculeuse en un fleuve de grâce ; Toute l'eau des névés, des lacs, des mers nordiques, Toute l'eau du Rocher de Moïse, l'eau pure D'une oasis perdue au centre de l'Afrique ; Toute l'eau qui mugit, toute l'eau qui murmure, Toute l'eau, toute l'eau du ciel et de la terre, Toute l'eau concentrée au cœur glacé d'un verre ! Je ne demande rien qu'un verre d'eau glacée... Vous ne voyez donc pas mes doigts brûlants de fièvre, Mes doigts tendus vers l'eau qui fuit ? Mes pauvres lèvres Sèches comme une plante à la tige cassée ? La soif qui me torture est celle des grands sables Où galope toujours le simoun. Je ne pense Qu'à ce filet d'eau merveilleuse, intarissable, Où des poissons heureux circulent. Transparence, Fraîcheur... Est-il rien d'autre au monde que j'implore ? Ce que je veux ? Une carafe d'eau glacée. Rien de plus. Nuit et jour, cette eau, dans ma pensée, Ruisselle doucement comme d'une fontaine. Ne puis-je boire au moins comme le pré, l'arbuste, Le chien de la montagne au fil de l'eau qui court ? Cette eau... Cette eau, cette eau qui m'échappe toujours... Ne m'accorderez-vous deux gouttes d'eau glacée ?

Quand j'aurai tant et tant, si on me laisse le tem…

24 Jul 2008 9 7 375
youtu.be/CPxuhEgLYIA Quand j'aurai quarante ans, si on me laisse le temps Je veux qu' ma maison soit pleine comme toujours De bruits, de déraison, de calme et puis d'amour Qu'il y ait des poivrots, musiciens et poètes Des vrais, qu'ont du talent et qu'ont pas la grosse tête Ceux avec qui j'ai fait, du temps des pique-assiettes, Des baisemains perfides sur les mains indiscrètes Des vieilles jeunes du seizième qui nous faisaient venir Pour deux mille anciens francs faire les clowns dans leur luxe Mais avec la promesse un jour d'intervenir Auprès d'un vieux ministre qui connaîtrait Guy Lux Je veux qu'il y ait toujours, dans ma maison d'amour, Des hommes cultivés qui parlent d'ésotérisme Devant des filles bébêtes mais belles comme le jour Qui entendent "science occulte" et comprennent "érotisme" Dans ma maison d'amour Dans ma maison d'amour Quand j'aurai cinquante ans, eh oui, si on me laisse le temps Si je suis comme toujours dans ma maison d'amour J'aimerais que mes enfants, s'ils n'ont pas foutu le camp, Connaissent les vieux chacals, les requins, les loups de mer Avec qui j' suis tombé dans toutes les galères Toutes les embuscades de Saint-Germain-des-Prés Quand on sortait des boîtes complètement beurrés Eh bien, à cinquante ans, je le ferai encore ! Je suis sûr qu'un matin, on nous foutra dehors Parce que d'un Bilboquet on fera la fermeture Et qu'on ira pisser sur les roues des voitures Je veux qu'il y ait toujours, dans ma maison d'amour, Des hommes qui aiment les chiens et surtout les enfants Des hommes qui croient en tout et même au Père Noël Et qui disent à leur femme qui vieillit "Tu es belle" Dans ma maison d'amour Dans ma maison d'amour Quand j'aurai tant et tant, si on me laisse le temps, Que mes copains viendront sur leur fauteuil roulant Le comparer au mien avec un p'tit sourire Je veux que tous ensemble nous parlions d'avenir Pas de rides, pas de lunettes, pas de fauteuil, pas de canne Même, même que nous danserons sur le dernier Dylan ! Je ne veux pas qu'on parle - et je serai sévère - Je ne veux pas entendre un seul mot sur la guerre D'autres en parlent pour nous, mais c'est vrai, moi aussi Voilà qu' j'avais oublié mes trois ans d'Algérie ! Je veux qu'on boive un coup et qu'on fasse des fredaines Et puis que nos enfants se moquent de nos bedaines Puis je veux que nos femmes nous fassent encore le coup De l'amour-amitié, du baiser dans le cou Avant que les huissiers survolent comme des vautours Notre maison, fermons nos portes à double tour J'aimerais cette nuit pour attendre le jour Qu'on ferme encore les yeux... et qu'on fasse l'amour

10413 items in total