Philippe Collard's photos

FOURAS

10 Sep 2021 8 4 27
Photo Irène Collard

FOURAS

10 Sep 2021 1 1 9
Photo Irène Collard

LE PONT VIEUX MONTAUBAN

LA ROCHELLE

09 Sep 2021 22 6 50
Photo Irène Collard

SANS CONTACT, à votre bon coeur !

Dame-Jeanne

06 Sep 2021 15 5 54
Une dame-jeanne Une dame-jeanne est une grande bonbonne de verre épais à la forme très arrondie et au goulot court. En effet, la bonbonne est une grande et grosse bouteille servant à la conservation et au transport : de vins, spiritueux, liqueurs, fruit macérés dans l'eau de vie ; de produits alimentaires (huiles d'olive, de noix, vinaigres, ...) ; de produits chimiques (acides, huiles). Aplati à la base, le corps en est ventru (très arrondi, en forme de goutte ou allongée), surmonté d'un goulot court mais relativement large. Elles sont généralement en verre épais, parfois en grès. La fermeture est assurée par un bouchon de liège éventuellement recouvert de tissu. Pour en sécuriser le transport, elles sont enveloppées d'osier ou de jonc tressé (appelé la chemise ou la clisse) munies ou non de anses susceptibles d'en faciliter la manipulation, et éventuellement elles peuvent être doublées de mousse ou de paille ayant pour vocation d’amortir les chocs pour éviter le bris du verre. Leur capacité s'étend de cinq à plus de cinquante litres environ, et obéit à une nomenclature remontant à la fin du xviiie siècle et au début du xixe siècle : La bonbonne a une capacité de contenance de deux à vingt litres ; La dame jeanne peut contenir environ trente à cinquante litres1 ; La tourille ou tourie aura une capacité de 50 à 60 litres2,1. Dame-jeanne et touries sont devenues des objets de décoration (lampe, vase) très prisés3, voire des mini stations d'observation du métabolisme vegetal

HFF REIMS Parc Léo Lagrange

REIMS Parc Léo Lagrange

Sapin

21 Aug 2021 12 4 47
Photo Irène Collard

Baies de Sureau

21 Aug 2021 14 4 44
photo Irène Collard Quelles sont les vertus des baies de sureau ? Son usage est toujours réputé en cas d'inflammations des voies respiratoires, d'état grippal, de bronchites, ou de rhume, grâce à ses propriétés antivirales, anti-oxydantes, anti-inflammatoires. Par extension, le sureau est utilisé pour prévenir et soigner les rhumatismes, les infections urinaires.

HIBISCUS moscheutos

21 Aug 2021 18 5 58
Photo Irène Collard

Dame-Jeanne bonbonne

13 Aug 2021 17 8 50
Une dame-jeanne Une dame-jeanne est une grande bonbonne de verre épais à la forme très arrondie et au goulot court. En effet, la bonbonne est une grande et grosse bouteille servant à la conservation et au transport : de vins, spiritueux, liqueurs, fruit macérés dans l'eau de vie ; de produits alimentaires (huiles d'olive, de noix, vinaigres, ...) ; de produits chimiques (acides, huiles). Aplati à la base, le corps en est ventru (très arrondi, en forme de goutte ou allongée), surmonté d'un goulot court mais relativement large. Elles sont généralement en verre épais, parfois en grès. La fermeture est assurée par un bouchon de liège éventuellement recouvert de tissu. Pour en sécuriser le transport, elles sont enveloppées d'osier ou de jonc tressé (appelé la chemise ou la clisse) munies ou non de anses susceptibles d'en faciliter la manipulation, et éventuellement elles peuvent être doublées de mousse ou de paille ayant pour vocation d’amortir les chocs pour éviter le bris du verre. Leur capacité s'étend de cinq à plus de cinquante litres environ, et obéit à une nomenclature remontant à la fin du xviiie siècle et au début du xixe siècle : La bonbonne a une capacité de contenance de deux à vingt litres ; La dame jeanne peut contenir environ trente à cinquante litres1 ; La tourille ou tourie aura une capacité de 50 à 60 litres2,1. Dame-jeanne et touries sont devenues des objets de décoration (lampe, vase) très prisés3, voire des mini stations d'observation du métabolisme vegetal

REIMS Fontaine Subé

12 Aug 2021 17 7 77
Grâce aux dons de 200 000 francs or du Rémois Auguste Subé (12 septembre 1807 à Reims1 - 17 juin 1899 à Saint-Germain-en-Laye2) et après un appel à projet, en 1903 qui reçut 87 réponses, les sculpteurs Paul Gasq, Paul Auban et Louis Baralis, l'ornementaliste Joseph Wary et l'architecte André Najoux la fabriquent en la surmontant d'une Renommée en bronze et la dédiant aux quatre cours d'eau qui traversent le département de la Marne. La première pierre fut posée le 23 mai 1905, elle fut inaugurée le 15 juillet 1906. sous la présidence du ministre des Affaires Etrangères et sénateur Léon Bourgeois, en présence du maire Adrien Pozzi. En 1942, l'occupant enlève la statue en bronze. Description Son sommet est surmonté d'un ange doré et à son piédestal sont gravés la Suippe, la Marne, la Vesle et l'Aisne qui se déversent chacune d'une conque, c'est une allégorie qui n'eut jamais d'eau. Elle est surmontée par une grande Victoire dorée de Jean Barat posée en 1989 nommée La Gloire. La Suippe y est orthographiée « Suippes » (ancienne orthographe). C'est à l'initiative de l'architecte rémois Bernard Fouqueray que la nouvelle statue fut érigée au sommet de la fontaine Subé, exécutée par le sculpteur Jean Barat en 1989, inspirée d'un petit bronze de Paul Gatz3. Mécénat : Campagne de restauration de la fontaine Subé 2015-2019 Le 15 septembre 2016, après six mois de travaux pour un budget de 650 000 € (financé en grande partie grâce au mécénat), la fontaine a repris sa splendeur d'origine avec un nouvel éclairage nocturne, une statuaire nettoyée et un débit plus puissant. C'est un lieu incontournable dans la vie urbaine rémoise.

4353 photos in total