Diegojack

Diegojack

Posted on 03/21/2012


Photo taken on March 21, 2012



See also...


Keywords

lac
eau
oies
Oiseaux
Jacques Schmid


Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

44 visits

Oies cygnoïdes

Oies cygnoïdes
Chez les oies cygnoïdes, bien que le mâle soit plus grand, plus long, possède un bec plus fort et un cou plus long que la femelle, on considère que les sexes sont identiques. Parmi les oies grises, cette espèce se distingue principalement à la coloration contrastée de la tête et du cou caractéristique : la calotte et l'arrière du cou brun foncé tranchent en effet avec la gorge, les côtés de la tête et le devant du cou brunâtre très pâle. Une ligne blanchâtre plus ou moins apparente encercle la base du bec.

Le reste du plumage est, pour l'essentiel, semblable à celui des autres espèces du genre Anser : flancs et dessus brun cendré sombre, les plumes étant liserées de blanc et une bande blanchâtre traversant le haut des flancs ; poitrine brun pâle avec des nuances plus foncées à la base du cou et plus pâles sur les flancs. Le ventre et les sous-caudales sont blancs, le croupion gris cendré. La queue est également gris cendré mais avec les rectrices externes et l'extrémité blanches. Les couvertures alaires présentent diverses nuances de gris. En tous plumages, le bec est noir, les pattes et les pieds orange foncé.

Les juvéniles sont assez identiques aux adultes. Cependant, la calotte et l'arrière du cou sont plus ternes. L'extrémité des plumes du dessus et des flancs forment un aspect plus écailleux qui dure jusqu'au premier hiver, comme chez la plupart des oies grises.

Comments