Valeriane ♫ ♫ ♫¨*'s articles concerning...

  • J'avais épousé l'hiver...

    - July 18, 2011
    J'avais épousé l'hiver...
    J’avais épousé l’hiver un jour de printemps. J’ignorais, misère ! Quel serait mon tourment ! Je m’en allais, joyeuse, le sourire en chantant. J’écoutais l’aurore s’animer d’oiseaux pépiant, Se lever les lourdes draperies du brouillard suintant Et le froid s’installer partout en dentelles d’argent. Tout me semblait si beau ! Et ce parfum de liberté M’avait donné des ailes et, sur les yeux, un bandeau s…

  • Comme une fleur...

    - June 13, 2011
    Comme une fleur...
    Comme une fleur que l’on cueille, telle sa douceur Qui se fane si vite aux pétales de candeur, J’avalais les murmures de mes mots de velours Afin que nul n’entendit leur détresse alentour. X J’étouffais le chuchotement aux éclats du silence Des syllabes importunes aux heures d’abondance. J’ai jeté mes rancunes aux démons affamés Et du haut de mes dunes, je peux tout contempler. X…

  • Un ange passait...

    - May 27, 2011
    Un ange passait...
    Un ange passait et là, regardait. D’un mystère il naquit et ne le savait. Pourquoi pleurer ces chers disparus Que la faucheuse, sans pitié, a abattu ? Au tombeau ne descendent que les corps rompus, Leur âme, au présent, s’envolent dans les nues. De tous ces pleurs suspendus à mes rimes, Je dois vous dire que ce n’est point un crime. La douleur de l’absence est angoisse charnelle…

  • Vestale

    - June  5, 2011
    Vestale
    J’étais, aux temps des dieux antiques, Une vestale aux pouvoirs magiques Dansante sous les étoiles embrasées, Au firmament, souvent agenouillée. Quand je ferme les yeux, je m’y vois transportée. Je retrouve les odeurs des bords du Nil sacré. J’y venais laver mes longs cheveux et me baigner. La lune enroulait mon corps de ses rayons dorés. Ma robe de lin, sur la rive, posée. Le…

  • A l'aube...

    - June  9, 2011
    A l'aube...
    J’ai toujours dans ma bouche, Ce goût d’éternité qui touche A mon âme et me hante. Je suis nue et frissonnante. Mes printemps fuient, si courts. De mes étés s’enfuient les beaux jours. Ma poésie murmure encore son nom Dans de longs et vains discours. Je lutte avec elle pour l’effacer Mais reviennent sans se lasser Les mots tendres et si doux Qu’elle ne p…

  • Suspendue...

    - January  3, 2011
    Suspendue à ton souffle un instant, D’une soyeuse rêverie, j’effleure ton cou De mes lèvres frémissantes, par à coups. Un froissement au silence, désir Dans le courant câlin de nos soupirs. Sous tes mains, je m’abandonne au plaisir. Une infinie tendresse de tes yeux rayonne. Au parfum de ta peau, je frissonne. De tous ces frôlements, tu deviens morsure Et mon émoi grandit et perdure.…

  • L'ombre...

    - January  5, 2011
    L’ombre a sacré sa douce poésie Et son cœur l’a pleurée, divine causerie. Des sanglots ont secoué l’infini de sa vie, Ses pleurs sont apaisés et elle crie dans la nuit. Dans quelle vallée de larmes ont-ils été versés ? Qu’elle ne peut s’empêcher de les laisser couler. Blottie dans le sein chaud de ta vesprée, Elle rêve à des bonheurs inespérés. Que s’enfuit de ses lèvres l’amour v…

  • Dans tes yeux...

    - December 29, 2010
    Dans tes yeux couleur de mer Se dévoilent des nuages clairs. Dans le murmure de nos confidences, Une envie fugace de perdre conscience. De nos draps froissés, gisant et envoûté, Je t’aime quand tu t’endors apaisé. Dans le creux de mes bras, ton repos a glissé A l’or de mes secrets inachevés. Parce que mon aura a touché ton âme, Je suis celle qui réchauffe ta flamme. Je deviens…

  • Des petits bouts de toi...

    - December 26, 2010
    Des petits bouts de moi volettent dans le vent, D’insomnies en songes, mon âme s’étiole au néant. A trop aimer l’esquisse du bout de tes doigts, A trop vouloir écouter ta voix, Des petits bouts de moi s’égrènent en croix. S’éclaireront mes pensées alanguies Qui, dans un éclair, éteindront ma mélancolie. A trop espérer, je me sens chavirer. L’inavouable secret reste dissimulé. Tant d’eau a…

  • Comptine de Noël

    - December 25, 2010
    Comptine de Noël
    Papa Noël est rentré bien fatigué En son logis enchanté. Il a rentré les rennes à l’étable, Les a nourris à sa table… De leur tournée, revenus Eux aussi sont fourbus. Ils vont se reposer, leur travail terminé Pour cette nouvelle année qui vient d’expirer. Les derniers cadeaux sont rangés Ainsi que le traîneau Sous son chapiteau. Un bol de soupe bien chaude…

  • Savez-vous...

    - November 26, 2010
    Savez-vous, il est des amours purs Qui ne résistent à vos yeux d’azur ! Ils dorment dans l’écrin secret Au creux de mes crépuscules discrets. Vous aimer est encore un mystère. Mes songes en ont souvent le goût amer. Vous m’avez offert un amour éphémère. Sachez-le ! Il se noie de vos chimères. J’eusse voulu que dans une prière, Il s’éteigne cette nuit en solitaire. Il ne restera…

  • Les mots d'amour...

    - November 21, 2010
    Ecrit par un ami qui me lance le défi de terminer son début de poème. les 6 premières lignes sont de lui.Il souhaite garder l’anonymat… Il est des mots d’amour qu’on a du mal à dire Souvent usés et fracassés par le torrent du temps. La passion est partie, il reste l’habitude. La tendresse demeure, c’est une certitude. Oui, mais durera-t-elle éternellement ? Où bien finirons-nous par ne plus nous souffrir ?…

  • Ma Plume

    - November 15, 2010
    Ce soir, je prends ma plume Pour lui confier mes mots veloutés, Ceux qui résonnent, ceux qui font pleurer Ceux qui frissonnent, ceux qui font chanter Sur la blancheur de mes feuillets. Elle trace des mots d’amour, fébrile, Des pleurs, des rires qui défilent. Elle sait décrire la sensualité, La tendresse, la douceur, les pensées. Sans elle, je suis perdue, je meurs Comme une vo…

  • Notre belle langue

    - November 18, 2010
    J’aime notre belle langue, amie de Molière. Jouer avec ses accents, ses nuances pour plaire En divaguant parmi ses mots, ses vers. Je la tourne comme je veux, à l’endroit, à l’envers. Tout cela m’est facile et pour vous complaire. Je sais la faire avouer pour dire les émotions, Les tristesses et les rires parfois avec dérision. Ne croyez point que je sois triste ou bipolaire ; La prose est née de ma…

  • Il est des mots d'amour...

    - November 20, 2010
    Il est des mots d’amour qui font battre la vie, A force de tendresse, ils vivent dans nos cris. Etre sourd devant ces sublimes atours C’est faire fi de promesses d’un monde tout autour. Se bercer d’illusions n’est que vaines raisons, C’est se perdre au dédale de chemins de passions. L’espérance est alors le baume tremblant Qui aide à gravir le sentier remontant. Savoir aussi voir cette lueur du temps…

  • Hommage à tous les Poilus de 14-18

    - November 11, 2018
    Hommage à tous les poilus de 14-18
    Ils s’en furent dans ces tranchées De boue, d’horreur glacées Avec pour seuls compagnons, les rats malins, Le froid, la pluie, la peur et la faim. Au ventre, ils avaient l’angoisse des baïonnettes, Des tirs d’obus, des lance-roquettes. La douleur de perdre un ami, un parent, Ses frères d’armes si souvent. Pour libérer des envahisseurs notre Patrie, Ils se battirent au corps à corps, hardis…

  • Erotisme

    - November  8, 2010
    Erotisme
    Mes pensées virevoltent en voluptueux écrits. Mon âme enflammée d’impudeur pare mon corps De votre somptueux désir où se confondent mes cris Qui s’accoquinent à l’ampleur de vos accords. Vos mains doucement remontent vers mes cheveux, Ardeur et volupté en gestes impétueux. Trouble suave en caresses fulgurantes Aux souffles de nos bouches haletantes. Transes exquises sur ma peau tremblante…

  • Illusion

    - November  6, 2010
    Illusion
    J’ai tant rêvé de toi en caressant le vide. Je t’ai tant cherché de mes deux mains avides. J’ignorais surtout si tu existais. Simplement, de ta présence, je te désirais Me disant : quelque part, il est là, il m’attend, T’espérant toujours, en repoussant le jour. J’ai tant songé à toi au lit froid de l’amour Que je ne sais plus si tu fus chair entre mes bras Ou une ombre opportune que j’espérais tout b…

24 articles in total