Group: Les beautés du cosmos


Les galaxies


Alain-Bernard
September  4, 2011 - 2 comments - 113 visits

L'Univers contiendrait 150 milliards de galaxies ou peut-être beaucoup plus. Les dernières observations faites par les télescopes spaciaux montrent qu'il y a beaucoup plus de galaxies que celles qui étaient connues. On en trouve maintenant jusqu'à 13 milliards d'années lumière, ce qui signifie que les plus lointaines se sont formées lorsque l'Univers n'avait que quelques centaines de millions d'années.
Comments
Alain-Bernard
Alain-Bernard
Les galaxies se répartissent en amas de galaxie dans l'Univers. Dans un amas, les galaxies se déplacent avec des mouvements dans tous les sens. Il arrive donc que, si l'on considère 2 galaxies voisines qu'elles aient un mouvement relatf qui consiste à se rapprocher l'une de l'autre, jusqu'à s'interpénétrer puis, leur course respective va continuer.

Mais qu'en est-il des nuages de gaz qu'elles contiennent ?
Pendant tout le temps de l'interpénétration, leur gaz respectif va se méler à celui de l'autre et lorsque les étoiles vont se reséparer, le gaz ne formera qu'un seul nuage qui se situera entre les deux galaxies.

Qu'en est-il de leur matière noire respective ?
Elles sont liées par la gravité à chacune des galaxie et chaque galaxie, un fois reséparée après la rencontre, va conserver sa propre matière noire.

Grâce aux techniques d'observation du gaz et de la matière noire développées en astrophysique, il est possible de visualiser ces deux phénomènes.

On sait aussi que les amas de galaxies sont regroupés en super-amas qui constituent donc les plus gros ensembles de l'Univers liés par la gravité. Ce sont eux qui s'éloignent les uns des autres en subissant l'expansion mesurée de l'Univers car les forces dues à l’expansion sont supérieures aux forces internes d'interaction gravifique.

L'origine des forces provoquant l'expansion est inconnue, elle sont dues à une énergie appelée "Energie noire".
5 years ago. Edited 5 years ago.
Alain-Bernard
Alain-Bernard
C'est une bonne question.
Il y a alors 2 possibilités :
- Soit elles foncent à très grande vitesse et elle sera simplement déviée de sa course, puis elle poursuivra simplement sa course.
- Soit elle va frôler l'autre galaxie avec une vitesse faible, et alors elle pourra être satellisée autour de l'autre. C'est le cas pour la Terre de la petite galaxie qui s'appelle "Le Grand Nuage de Magellan" qui est une galaxie satellisée.

Cas de notre Galaxie (la Voie Lactée) et de la galaxie d'Andromède :
En ce moment par exemple la galaxie d'Andromède (2 fois plus grosse que la Voie Lactée ) et la VL foncent l'une vers l'autre à 100 km/s. On prévoit la rencontre dans 3 à 5 milliards d'années. Il y aura pratiquement pas de collisions d'étoiles parce que, dans une galaxie la distance entre étoiles est très grande devant le diamètre des étoiles : du genre distance = 400 millions de fois plus grande que le diamètre de l'étoile. Disons que si on assimile une étoile à un grain de poussière, la distance entre les grains de poussière serait de 400 km. Il y a donc vraiment très peu de chance qu'il se produise une collision.

Mais ces évaluations sont imprécises. Nous en saurons plus en 2013 avec la mission Gaïa de l'Agence Spatiale Européenne qui va lancer un satellite pour déterminer avec éxactitude les vitesses relatives des 2 galaxies.
5 years ago.

You must be member of this group to reply to this topic.

» Join Les beautés du cosmos