Pixel bleu

Pixel bleu

Posted on 05/25/2009


Photo taken on May 25, 2009



Authorizations, license

Visible by: Everyone
Free use

655 visits

La coccinelle

La coccinelle
Dans ma tradition, j'ai appris quand j'étais petit que la coccinelle se nomme la petite bête au Bon Dieu.Je n'avais donc pas le droit de la maltraiter. Mon doigts la portait et je m'essayais pour mieux la contempler.
Dans la cour de l'école, avant que l'année scolaire ne s'achève, l'instituteur voulait que je bouge, que je me remue. C'était le temps du jeu. Je ne devais pas rester inactif. Je devais jouer, courir.
J'avais ouvert une boite d'allumettes vide. Une feuille verte, au fond, servait de tapis et je m'apprêtais à y poser la coccinelle.
- Je suis occupé, disais-je, bien déterminé. Laissez-moi assis."
-"Il faut marcher, c'est le règlement qui le demande." Il se penche et reconnait ce petit bout d'existence.
- Garde-la précieusement. Nous la ferons voir à tous les élèves de la classe."
J'étais profondément heureux de l'intérêt que l'instituteur pouvait accorder à ce point minuscule... Je refermais la boite et je marchais doucement, conscient de ce coffret devenu précieux. Il contenait une richesse.
-"Petite bête du Bon Dieu, ton existence pose question... Dis un mot,, lorsque l'instituteur posera aux élèves ses questions. Tu ne seras pas plus saugrenues que nous autres."
La classe reprend ses activités. La boite fermée est sur le bureau. Un coup de baguette magique n'aurait pas fait plus d'effet. Sur le doigt du maître, la coccinelle fait son apparition. Elle a une parure jaune tachetée de points verts. Elle est minuscule.
-"Regardez."
-"Je ne vois rien... Je ne vois rien, disent les enfants."
-"Venez, approchez.
Tous les élèves sont autour de l'instituteur, les yeux fixés sur la petite bête.
-"Que dites-vous d'elle ?"
La coccinelle de sa voix frêle a le ton très aigu...
-"Je suis la petite bête du Bon Dieu."
Un silence prolonge la surprise, puis un rire bruyant envahit le lieu. Chacun des élèves reçoit sur le bout de son doigt la petite coccinelle. Elle n'avait jamais eut tant d'intérêt. Chacun posait sa question. Elle ne répondait rien. Le dernier de la classe, pour ne pas paraitre plus bête que les autres improvisa une question.
-"Voudrais-tu que je te suive dans tes vols en plein air ?"
- "Viens, dit-elle, innocemment, de sa voix aigüe."
-"Je reste sur ton doigt et nous nous envolerons ensemble."
La surprise fut encore plus grande.
Qu'est-ce que cela voulait dire. Il ne le sut jamais, il n'eut que l'émotion. Pour une fois, le dernier fut à l'honneur dans la classe, en fin d'année scolaire.

Joseph LEPINE
Regards et Miroirs
[Fables]

triskele has particularly liked this photo


Comments
valserine
valserine
j'aime bien ce Joseph là et son amour des petits êtres. je le connaissais pas.
8 years ago.
Pixel bleu has replied to valserine
Oui, c'est un petit bijou ce livre. Je sais pas où tu peux le trouver.
Le mien est un cadeau, je veux pas le donner.
Impression : Mouassassat Anakhla Lilkitab - Oujda - Maroc
8 years ago.
valserine has replied to Pixel bleu
ah ben oui, un livre imprimé au Maroc, sacré cadeau sacré !!! je le trouverai imprimé Midi-Pyrénées, may be ... (sourire)
je t'embrasse
8 years ago.