Pixel bleu

Pixel bleu

Posted on 04/27/2009


Photo taken on April 27, 2009



Authorizations, license

Visible by: Everyone
Free use

619 visits

Je n'en reviens pas...

Je n'en reviens pas...
Je l'avais sous le nez. Ou plutôt au bout du doigt. Tout ce temps pour trouver ce prototype ! Une sacrée machine ! Elle a beaucoup de possibles, en voila quelques détails.
Il faut imaginer que ce qui te semble virtuel existe juste un peu. Une réalité à fleur de peau...

Comme quand tu vois la photo d'un enfant.

Comme cette ligne formée par deux point. Un sur le bout de ton doigt, l'autre vers l'infini. Tu vois? Ben tu t'es déjà fait avoir parce que l'infini, tu peux pas. Cette droite là, elle a laissé le disque d'Apollo sur place et Hubble avec, elle passe le bing bang sans problème. sLv.
Imagine que tu es tout nu dehors. Il fait nuit, c'est plus simple à expliquer. Tu poses le point sur ton doigt et tu laisses filer le lin. C'est jusqu'à ton origine, c'est jusqu'à ta fin. Ben t'en sais rien. J'expliquerai un autre jour, sLv Tu peux frissonner comme le Pascal devant cette distance.

Maintenant tu imagines faire tourner une pomme autour de cet axe un peu souple comme tu veux. C'est pas terrible, c'est sûr, déséquilibré. Deux c'est mieux. Tu peux commencer un peu à faire monter le couple. Y a des positions qui sont pas stables, tu vois bien. Si tu en imagine trois, là, ça commence à ventiler franchement mieux, et le triskel, regarde un peu la hauteur que ça prend !

Petite astuce : L'axe traverse la pomme. Ca se déplace très bien comme ça finalement, même pas besoin de tourner, l'ascenseur c'est Clarke, disait l'Arthur.
Estime toute ta culture, ton savoir, tes images, bref, tout ce que tu es. Fait monter la pomme le plus haut que tu peux. Allez ! Haut le coeur ! De la joie ! C'est ce qui marche le mieux, tu le sens, comme unique ?
C'est bon? Ok.

Va t'assoir sur la lune pour regarder ta pomme avec un peu de recul. Et regarde ta voisine, celle que tu connais pas. L'abrutie de service donc. Ton petit point rouge à côté du sien, y'a pas de différence. C'est ce que tu as cueilli la dernière fois, tu te rappelles maintenant ? Je suis venu la remettre à sa place. Ce qui est remarquable, c'est ton ignorance infinie en proportion. O, Tu m'écoutes quand je te parle?

Le miracle d'une simple feuille.

Et toi, qui la regarde...

Tu sais même pas pourquoi elle est là.

Parce que sur ce fil, là où tu ne peut plus rien voir, qui sait ce qu'il peux y avoir? Moi, avec un archer, qui coule ta chanson : )
Tout est possible. Ca dépend de toi.
Où tu poses le pt de pb quand tu dors, s'ilL ne se place pas tout seul...

Ici, ilL passe Eridan et je l'ai fait longer le Monolithe au point du reflet pour lui dire encore merci. Ca peut sembler fantaisiste, c'est juste une question de Temps. J'apprends de tout et sans doute quand mon coeur ne se ferme pas.

Je ne cherche rien, je ne prévois rien, les choses arrivent et c'est tout à chaque fois. Que crois-tu que je porte ? Qui me porte? Je ne sais pas demain. Chacune de mes notes, je la considère comme la dernière. sLv




Comments
valserine
valserine
C'est beau... et triste... comme une nostalgie du présent.

Enfin un a dit que quand on ajoute une corde à son arc on invente la lyre, alors....
8 years ago.
Pixel bleu
Pixel bleu
Ca ! Cette fois y en a plus que un qui a un peu de mal à faire passer le morceau ! :)))
8 years ago.