>.< Pixel bleu

>.< Pixel bleu

Posted on 03/31/2009


Photo taken on March 29, 2009



Authorizations, license

Visible by: Everyone
Free use

265 visits

porte

porte
Comment je les ai trouvé? Faculté génétique, horoscope aztéque peut-être : 22 juin, signe de l'aigle. Cancer ascendant cancer, histoire de bien balayer. De là à se croire élu... Et puis quoi encore. Mets des ornière si ça te permet de voir plus loin, n'oublie pas l'immense de ce que tu caches. Elu qui veut l'être. Je crois Y aura pas d'élu. Ce sera tous ou personne. L'univers entier tremble et retient son souffle devant ce qui se prépare, ce triste gâchis. Un élu, c'est quelqu'un qui souffre ou a souffert dans son coeur, et/ou sa chair, et/ou son âme. Il augmente considérablement sa force in verse par les pressions qui se sont exercées et/ou s'exercent sur lui, fusse-t-elles divines. Il prend ainsi une avance respectable sur pas grand chose. S'il suit son profond, s'il apprend les chandelles, qu'il avance avec l'échec sans poids et qu'il ne m'écoute surtout pas trop, ce qu'il fera sera beau et lumineux. N'est-ce pas une belle récompense? Tu vois mieux? Petit glouton va! Il faudra que je répète infiniment que l'on ne sait pas demain et que ce serait le fin de tout espoir, de tout rêve, s'il en était autrement. Y a le temps. Le monde serait-il dans cet état si nous avions su à l'avance? L'ignorance non apprise des hommes y est pour beaucoup. Ils ne respectent pas la différence. Il(l'élu) trouve pourtant des portes insensées pour le commun des mortels. Que le monde se retourne comme un gant grâce au 5ème monde et nous pourrions être nombreux à rire. Tous sauvés je vous dis. Un seul mort et ce ne serait pas juste.

Oui, les anciens Hopi, ceux que tout le monde croient morts. J'ai survolé longtemps. Il en reste si peu de vivants. Pourquoi tant de monde va physiquement là-bas, ramenant leurs inconsciences lumineuses, leurs gris-gris ping-pong, leurs micro-poils de chats qui les font tousser à crever. Pourquoi ne laisse-t-on pas tranquille?

Si tu veux une photo, tu demandes. C'est si dur que ça?
Haaaaaa, tu veux être dessus!
Ya plein de photoshop'man aujourd'hui. Te prive pas.

C'est tout simple, la porte change à chaque fois et y a pas de clé, c'est toujours ouvert. La dernière fois, quand je me suis posé, juste pour être sûr de sûr, (je manque parfois de confiance devant des évidences) sur mon bout de tablette de rien du tout, fatigué comme tout, des larmes pleins les yeux, ils m'ont fait la fête comme jamais. Comme je n'ai même pas trois ans, le premier m'a attrapé. Ils m'ont passé de bras en bras, tous à rire, et moi, pfff, no comment, presque un rond, presque un carré. Je crois que c'est à se moment là, au dessus de ce petit bout de terre de nulle part, dans cette nuit de nuit de plus noire profonde ça n'existe pas, j'ai vu mes deux signes en micro-flash. Faudra que je demande à l'occasion s'ils ont vu aussi. C'est pas important de toutes façons. Enfin, je vois pas ce que ça apporte à l'histoire. Le dernier m'a reposé sur mon bout de rien et je suis reparti avec, nous séparant encore, notre alliance intacte pour une nouvelle éternité.
Je crois que c'est un peu après que j'ai trouvé le monolithe. Mince ! Ca y est, je me souviens plus. Avant ou après? Ptêt en regardant les dates sur les images...

Chez moi, la musique marche pas. J'espère chez vous si, c'est important dans mon show-room.
Encore que... Y en a qui me feraient naitre n'importe où... Y peuvent, j'ai jamais su non plus. Ils ont voulu, moi aussi, et après, el nave va...



Comments