ManueL.

ManueL.

Posted on 04/17/2012


Photo taken on April 22, 2008


See also...

Atmosphère intime Atmosphère intime


You are ★ My Winner ★ You are ★ My Winner ★


That makes my soul dance! That makes my soul dance!


*Unique Photo Shoots* *Unique Photo Shoots*


Unique Art Unique Art


L'art et la manière ... L'art et la manière ...


20 Favorite or stars 20 Favorite or stars


PHOTOS MUSIQUE ET POESIE PHOTOS MUSIQUE ET POESIE


Mes Préférences à Moi Mes Préférences à Moi


ART / KUNST ART / KUNST


COLLETTIVA DI PITTURA COLLETTIVA DI PITTURA


Mon p'tit coin préféré Mon p'tit coin préféré


la tendresse la tendresse


NOS AMIS LES CHATS . . . NOS AMIS LES CHATS . . .


Poesie in Bild und Wort Poesie in Bild und Wort


ART photos ART photos


Nos Amis à poils Nos Amis à poils


7+ Faves 7+ Faves


DéliriumTrèsART DéliriumTrèsART


Artistes sans frontieres Artistes sans frontieres


La Boca La Boca


See more...

Keywords

Curiosities
Escenas
Composiciones
Encuadres
“Naturaleza Muerta”
Singularidades
Angulos
Compositions
Oddities
Frames
Scenes
Bodegones
Objects
Curiosidades
Objetos
Still Life
Paris
Gato
Cat
Arte
Bohemia


Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

1 896 visits

Le Crépuscule du matin

Le Crépuscule du matin
With special dedication to my beloved friend Miriam Mishory.

.

La diane chantait dans les cours des casernes,
Et le vent du matin soufflait sur les lanternes.

C'était l'heure où l'essaim des rêves malfaisants
Tord sur leurs oreillers les bruns adolescents;
Où, comme un oeil sanglant qui palpite et qui bouge,
La lampe sur le jour fait une tache rouge;
Où l'âme, sous le poids du corps revêche et lourd,
Imite les combats de la lampe et du jour.
Comme un visage en pleurs que les brises essuient,
L'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient,
Et l'homme est las d'écrire et la femme d'aimer.

Les maisons çà et là commençaient à fumer.
Les femmes de plaisir, la paupière livide,
Bouche ouverte, dormaient de leur sommeil stupide;
Les pauvresses, traînant leurs seins maigres et froids,
Soufflaient sur leurs tisons et soufflaient sur leurs doigts.
C'était l'heure où parmi le froid et la lésine
S'aggravent les douleurs des femmes en gésine;
Comme un sanglot coupé par un sang écumeux
Le chant du coq au loin déchirait l'air brumeux
Une mer de brouillards baignait les édifices,
Et les agonisants dans le fond des hospices
Poussaient leur dernier râle en hoquets inégaux.
Les débauchés rentraient, brisés par leurs travaux.

L'aurore grelottante en robe rose et verte
S'avançait lentement sur la Seine déserte,
Et le sombre Paris, en se frottant les yeux
Empoignait ses outils, vieillard laborieux.


--------------- Charles BAUDELAIRE
.

oOo Bev oOo, Clint Hudson, Klimt, Lischen and 40 other people have particularly liked this photo


Comments
RafaelR
RafaelR
Realmente Magistral! Además de la estupenda composición me encanta la sensación de profundidad que has logrado entre los tres planos: primero el de la reja, luego en donde está el gato y por último el fondo con los cuadros. casi casi está en 3D
2 years ago.
ManueL.
ManueL. has replied
Muchísimas gracias Rafa, es la magia de la foto. Muchas veces encuentras un motivo en un efímero momento, en un insospechado lugar y cuando pensabas tomar otra foto. Así me paso con ésta mientras paseaba distraído por una callejuela de Paris.
2 years ago.
Carmen R
Carmen R
Estupenda!!!!!!!!!!!
2 years ago.
ManueL.
ManueL. has replied
Muchas gracias querida Carmen!
2 years ago.
guenievre
guenievre
Superbe avec le chat!
2 years ago.