Lebojo

Lebojo

Posted on 06/14/2010


Photo taken on June 14, 2010


With...

***L'hot CORRESPONDANT***Des lettre…

See also...

Chapeau! Chapeau!


erotic girls erotic girls


100+ Visits 100+ Visits


color color


See more...

Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

828 visits

pretexte

pretexte
en grand ... c'est mieux ...

Exiliada, viola, Z@ius, j-p l'@rchéo and 19 other people have particularly liked this photo


22 comments - The latest ones
Valeriane ♫ ♫ ♫¨*
Valeriane ♫ ♫ ♫¨*
voui et j'aime aussi beaucoup la couleur qui est ma préférée ces tons de mauve...bravo
7 years ago.
Régis Desailly
Régis Desailly
Joli pretexte, génial les couleurs que tu as repris pour ton fond.**********
7 years ago.
Le Yin et Le Yang. ABSENTE 陰 陽
Le Yin et Le Yang. A…
J'adore les tons mauves et les personnages asiatiques aussi...t'as remarqué? ;-))
C'est extra, j'adore !!
7 years ago.
Jacques
Jacques
En toute élégance...............
7 years ago.
Aixado
Aixado
me encantan los colores !! saludos !!
7 years ago.
GRANAD'A
GRANAD'A
J'aime toujours bien...
7 years ago.
Khalil
Khalil
Un beau tableau avec des magnifiques couleurs!
7 years ago.
FruiTée
FruiTée
Tendresse et douceur des tons de cette photo, agrémentés de ce coeur qui est le plus beau des prétextes ...
;-)
7 years ago.
Tanis
Tanis
t'es devenu amoureux des asias ? j'aime ces tons pastels .....
7 years ago.
Dani Dani
Dani Dani
superbe foto
7 years ago.
Margarida
Margarida
Me gusta !
7 years ago.
Laura C
Laura C
Very beautiful!
7 years ago.
Nini
Nini
Jolie geisha !!!!
7 years ago.
de RAY et Pascal
de RAY et Pascal
le pays du sourire.......j'adore **********
7 years ago.
Pablo Ronald
Pablo Ronald
Very nice shot!
7 years ago.
Luis M.
Luis M.
Excellent ! Couleurs magnifiques !
7 years ago.
Claudine Gaulier-Denis
Claudine Gaulier-Den…
de toute beauté!
7 years ago.
valserine
valserine
prétexte, ça pourrait aussi vouloir dire "avant les mots" ...
7 years ago.
Leonora
Leonora
un titre bien ambigu :-))
Un pretexte.... comme un alibi ..une pirouette, un mensonge ..??
Cette bulle de BD, vide, est un silence lourd de sens ...

( enfin une Japonaise dans un kimono ! lol)
Belles couleurs
7 years ago.
j-p l'@rchéo
j-p l'@rchéo
Jouer sur les couleurs complémentaires, toute une métaphore.

Et aussi l'ambiguïté du sourire jointe au silence de la bulle est un discours très éloquent ;-))
Lara a bien vu : mais, seul, tu connais le contexte !
7 years ago.
Leonora has replied to j-p l'@rchéo
:-)) oui Larcheo !
Le decodage du spectateur/ lecteur ..est personnel tout comme le " message" de l'artiste ...
la metaphore dont tu parles ..on peut en effet deceler la dualite ...mais on est encore dans l'interpretation possible ...et tentative ..
7 years ago.
Cypora Herszhorn
Cypora Herszhorn
LES LARMES DE YOSHI

Vieux chemin de Tokaïdo
-Sentier de cailloux et de dalles-
C’est pas à pas depuis Edo
A Kyoto, ville impériale,

Que j’ai marché dessus tes pierres,
Admirant tes allées antiques
Plantées de cèdres centenaires,
Face à l’Océan Pacifique !

J’ai médité dans tes jardins
Décorés au fil des saisons
Et, de septembre jusqu’à juin,
Vu refleurir tant de bourgeons !

Vêtue d’un simple kimono,
J’ai fêté « le temps des cerises »
Autour d’un bol de thé bien chaud,
Admirant les « hana », assise.

Mon vieux chemin que j’aimais tant,
Où sont tes cailloux et tes pierres
Que j’ai foulés il y a longtemps ?
Aujourd’hui, tout n’est que poussière !

J’ai prié dans tes sanctuaires,
En y laissant un peu mon âme,
Mais qu’il est loin le temps d’hier,
Il ne m’en reste que des larmes !

Sous mes pas, la terre a tremblé !
Cet Océan qu’on dit « serein »,
En un éclair, a dévasté
Tous mes « avant » et mes « demain » !

Maintenant, je n’ai plus de terre,
Hiroshima, Nagasaki
Tremblent à nouveau de colère :
Je n’attends plus rien de la vie !

Il suffirait d’une étincelle,
Une allumette en un fétu,
Pour souffler l’or de ma chandelle
Et tout ce qui fut mon vécu !

Ô vieux pont de Tokaïdo
-Sentier de cailloux et de dalles-
C’est pas à pas depuis Edo
A Kyoto, ville impériale,

Que j’aimerais, dessus tes pierres,
Marcher encore et, au matin,
Sous tes grands cèdres centenaires,
M’assoupissant jusqu’à demain,

Me réveiller dans la lumière
De ce soleil qui te baptise
Et, tout en frottant mes paupières…
…Voir que tout n’était que sottises !

Alors, m’asseyant sans mot dire,
Contempler le panorama
Du manteau neigeux qui s’étire
Tout en haut du Fuji-Yama !

(c) Cypora Herszhorn-Sebagh (extrait de J'AI CONJUGUE LE TEMPS)
6 years ago.