Lebojo

Lebojo

Posted on 03/21/2013


Photo taken on March 20, 2013


See also...

Mes Préférences à Moi Mes Préférences à Moi


PHOTOS OF INTEREST PHOTOS OF INTEREST


100+ Visits 100+ Visits


La Boca La Boca


See more...

Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

394 visits

28°4. Au centre du monde.Ce jour là.

28°4. Au centre du monde.Ce jour là.
José Tomas à Nîmes : la voix du Ciel
La Chronique taurine de Zocato.


José Tomas en solo : deux oreilles, deux oreilles, deux oreilles, deux oreilles et la queue symbolique, deux oreilles et une oreille.
Salut du banderillero Raphaël Viotti au sixième toro. Le quatrième toro, n° 31, 510 kg, nommé « Ingrato » fut gracié.
Dans l'ordre, toros de Victoriano del Rio (1 et 6), Jandilla, El Pilar, Parlade et Garcigrande. Douze piques au total. Tous bien présentés, de cornes respectables et d'une qualité incontestable, excepté l'ultime.

C'est le dernier muletazo qui fut le plus sublime. L'épée est dans le corps du toro qui tarde à tomber. À l'aide du descabello, José Tomas la retire lentement. La cuadrilla s'écarte, José reste seul. D'une minuscule virgule de muleta, il le fait avancer d'un pas et le toro s'écroule. Tout était dit dans cette simple demi-passe de la fabuleuse syntaxe du toreo de Tomas.
Tombait la onzième oreille d'une corrida où si l'on nous demande de rendre le tablier, aucun souci. Une matinée où les mots n'ont pas de sens. José Tomas les possède tous. À propos de l'un d'eux, l'odorat, il est parvenu à normaliser sa présence au second toro. Comprenez que ce toro est revenu dans la muleta six fois de suite, juste en sentant l'homme. Immobile, inerte, pas un cil en mouvement, la muleta « morte », José, statufié, n'intéressait le toro que par son odeur. Pour les initiés, du Tancrédisme. Hallucinant ! Les détails proposés pêle-mêle parleront mieux que mille superlatifs : sur les gradins il y eut des incessants « Vive la maman qui t'a mis au monde », auxquels répondra un « Vive toutes les femmes ». Des chœurs criaient « Barcelone demeure taurine », partout des bannières du Mexique, Colombie, Italie, Allemagne s'agitaient pendant chaque vuelta. En piste, douze picadors et douze péons menaient sans un cri, remontrance. « Vale », murmurait José Tomas à l'adresse des cavaliers qui levaient sur le champ la lance. Et les péons caressaient la cape, placés à merveille.
Eddy Mitchell, Del Bosque…
Vêtu d'un habit chocolat et or, le Madrilène traverse la piste à 11 h 30, 16 000 spectateurs debout. Suit une ovation inouïe où chacun de nous est entré dans le corps du torero. C'est avec lui et en lui que nous allions toréer la magie, bouger à l'économie, ne jamais frapper du pied pendant deux heures, enrouler gaoneras, chicuelinas, largas cordobesas et l'attirail entier de la cape, faire taire le toro du Pilar qui meuglait mais acheva par lui manger dans la main.
De sa petite voix amoureuse, José Tomas réglait les bêtes et les hommes. Au quatrième cornu de Parlade, il a quitté la barrière sans l'épée, barre à gauche, vingt naturelles surnaturelles, sut écrire un jour Jacques Durand, cravaté. Ce toro venait de sauter au début dans le callejon, à croire que José Tomas l'avait programmé…

On se frottait les yeux, José toréait, la muleta tenue par deux doigts. Les judokas savent la chose. Il proposait le tissu loin devant et le voilage épousait, les courbes étreignaient la perfection. José avait six passes d'avance.
Et l'on vit l'académicienne Florence Delay, les comédiens Edouard Baer, Denis Podalydès, Arditi, Marthouret, le chanteur Eddy Mitchell, les sportifs Bernard Laporte et Del Bosque, l'entraîneur du Onze espagnol, toréer ensemble, mains douces. Ils enchaînaient, reprenaient les charges, bombaient le torse, ce qu'il faut mais pas trop, rien de survendu.
Six toros, six estocades, sans puntilla. À la vérité cinq car José posa l'épée au quatrième toro gracié pour « simulacrer » la mort. Le plus grand torero de tous les temps sauve une vie. Que méditent nos adversaires.
Terminer enfin en rappelant les mots de Pepe Dominguin, le frère de Luis Miguel, à propos du triomphe de Cesar Rincon à Madrid : « Ce qui lui est arrivé c'est comme si tu questionnais Dieu et qu'Il te réponde. » Hier matin à Nîmes, José Tomas nous a ouvert la voix du Ciel.

Les prix des billets multipliés par dix. 28°4. Au centre du monde et en ce jour, Météo se devait d'être reine.
Zocato,envoyé spécial

Nora Caracci VERY BUSY, Le Yin et Le Yang. ABSENTE 陰 陽, Lorenzo Kjell Salmonson, Gérard B and 16 other people have particularly liked this photo


19 comments - The latest ones
alains
alains
faut se faire une raison, un jour ou l'autre ceci ne sera plus qu'un lointain souvenir de même que le courage, la noblesse et autres valeurs démodées qui sont les piliers de la tauromachie.
j'espère avoir quitté ce monde avant .

merci José
bravo Ingrato (j'espère que tu ne le seras pas et que tu feras plein de petits bravos
merci Vincent
merci Joël
4 years ago. Edited 4 years ago.
Claudie Ratto
Claudie Ratto
fierté, courage et élégance..... mais Bruxelle n'aime pas ça...
4 years ago.
alains has replied to Claudie Ratto
c'est qui, bruxelle ?
4 years ago.
Gerdy V
Gerdy V
très beau ,
4 years ago.
Clofotos
Clofotos
Respect ...
4 years ago.
vero
vero
il est d'une telle prestance, magnifique, Véro bisous
4 years ago.
Antonio Diaz  Pedraza
Antonio Diaz Pedraz…
Magnifica
4 years ago.
Daddy
Daddy
Magnifique mon ami Lebojo
Bonne soirée (:-))
4 years ago.
Missfujii
Missfujii
comme toujours j'aime le contenant de la photo, mais pas le contenu........
4 years ago.
ce que la lumière est aux yeux, l'air est aux poumons,
ce que la lumière es…
superbe photo et merci du partage du commentaire,
4 years ago.
Fr@nk Eiche
Fr@nk Eiche
Stolzer Kämpfer !
4 years ago.
ColRam
ColRam
Superbe ***************** Vive les traditions de tous pays.
Nier les traditions des peuples, c'est nier leur identité.
4 years ago.
alains has replied to ColRam
mais c'est bien le but... un moule bien lisse où personne ne se reconnait.
la seule question : quel moule ?
4 years ago.
Le Yin et Le Yang. A… has replied to ColRam
C'est tout à fait ça !! ;-)
4 years ago.
foto buff
foto buff
a proud man steeped in tradition.
4 years ago.
Gérard B
Gérard B
Excellent.
4 years ago.
Le Yin et Le Yang. ABSENTE 陰 陽
Le Yin et Le Yang. A…
Bella estampa !!************
4 years ago.
Pasi 5
Pasi 5
Attitude"flamenca" : Prestance, élégance,fierté..Olé!
4 years ago.
Nora Caracci VERY BUSY
Nora Caracci VERY BU…
je n'était pas la, j'ai perdu une grande occasion...
3 years ago.