Lauge65

Lauge65

Posted on 10/13/2010


Photo taken on October 13, 2010


See also...

250+ Visits 250+ Visits


Panorama Panorama



Keywords

Provence
Vaucluse
Vaison-la-Romaine
paysage
panorama
landscape


Authorizations, license

Visible by: Everyone
Attribution + non Commercial + share Alike

476 visits

Vaison-la-Romaine

Vaison-la-Romaine
Vaison-la-Romaine est une commune française, située dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Ses habitants sont appelés les Vaisonnais.
Elle est connue pour ses vestiges romains particulièrement riches dont un pont à arche unique.
La commune est située sur la partie nord du département, au sud de l'Enclave des Papes. Elle est située à environ 27 km d'Orange, 50 km d'Avignon, 10 km des Dentelles de Montmirail et 10 km du pied du mont Ventoux.
La commune fait partie du « pays Voconce ».
La commune fait partie du parc naturel régional du Mont-Ventoux.
Elle est entourée de sept collines couvertes de forêts et de vignes. En venant de l'ouest, Vaison marque le début des moyennes montagnes.
La rivière de l'Ouvèze, célèbre pour son inondation meurtrière, passe dans le village et sépare la Haute Ville (XIIIe siècle) de la ville moderne. L'un des ponts l'enjambant est le célèbre pont romain, ayant résisté à un bombardement allemand et à la crue du 22 septembre 1992.
La commune est située dans la zone d’influence du climat méditerranéen. Les étés sont chauds et secs, liés à la remontée en altitude des anticyclones subtropicaux, entrecoupés d’épisodes orageux parfois violents. Les hivers sont doux. Les précipitations sont peu fréquentes et la neige rare. Le climat de ce terroir est soumis à un rythme à quatre temps : deux saisons sèches (une brève en hiver, une très longue et accentuée en été), deux saisons pluvieuses, en automne (pluies abondantes et brutales) et au printemps. Sa spécificité est son climat méditerranéen qui constitue un atout exceptionnel :

* Le mistral assainit le vignoble
* La saisonnalité des pluies est très marquée
* Les températures sont très chaudes pendant l'été.

Les étés sont chauds et secs, liés à la remontée des anticyclones subtropicaux, entrecoupés d’épisodes orageux parfois violents. Les hivers sont doux. Les précipitations sont peu fréquentes et la neige rare.
Le vent principal est le mistral, dont la vitesse peut aller au-delà des 110 km/h. Il souffle entre 120 et 160 jours par an, avec une vitesse de 90 km/h par rafale en moyenne.

La crue du 22 septembre 1992 s'est déroulée durant les crues d'automne qui peuvent se produire sur les cours d'eau méditerranéens de moyenne montagne. Cet événement météorologique important, désigné sous le terme d'épisode méditerranéen, semble avoir été amplifié par les modes d'occupation du sol et de gestion des lits des cours d'eau. L'histoire et l'analyse géomorphologique indiquent en effet que l'Ouvèze a déjà connu des crues aussi importantes que celle du 22 septembre 1992. Elle se caractérise par sa courte durée et son intensité. En effet, en quatre heures, il est tombé selon les endroits, entre 300 mm (à Entrechaux près de Vaison-la-Romaine) et 143 mm (à Buis-les-Baronnies, dans la Drôme) et 179 mm à Vaison et 215 mm à Malaucène. De plus, il s'est écoulé à peine cinq heures entre l'inondation et l'amorce de la décrue.

Toute la nuit et durant plusieurs jours, les secouristes vont s'affairer à retrouver les victimes. Mais cette montée des eaux restera marquée à jamais par les pertes humaines : 37 décès dont 3 à Séguret ; 4 disparus (dont un corps retrouvé en novembre 1993). Les pertes matérielles se chiffrent quant à elles à 500 millions de francs (soit un peu plus de 76 millions d'euro).

Demetrius Chryssikos, Renate have particularly liked this photo


Comments