1/1250 f/11.0 8.8 mm ISO 2500

SONY DSC-RX100M3


See also...

Virtual EXPLORE ... Virtual EXPLORE ...


ZPHOTO ZPHOTO


- FRANCE - - FRANCE -


100% Perfect 100% Perfect


FORUM PHOTO FORUM PHOTO


musik for ever musik for ever


ARBOLES ARBOLES


Façades du Monde Façades du Monde


See more...

Keywords

Pavillon Baltard
Nogent sur Marne
Les Halles de Paris


Authorizations, license

Visible by: Certain people including you
All rights reserved

108 visits

Le "Pavillon Baltard", témoin de l'histoire des Halles de Paris // The "Pavillon Baltard", witness to the history of Les Halles de Paris

Le "Pavillon Baltard", témoin de l'histoire des Halles de Paris // The "Pavillon Baltard", witness to the history of Les Halles de Paris
Nogent-sur-Marne (94, France)
+ PiPs

= FR =
Les Halles de Paris est le nom donné aux halles centrales, marché de vente en gros de produits alimentaires frais, situé au cœur de Paris, dans le 1er arrondissement (PiP 6 : A. Deroy "Les Halles Centrales" - coll. Musée de Nogent-sur-Marne).
Elles sont le décor principal du Ventre de Paris d'Émile Zola (1873).

Historique :
Napoléon Ier projette en 1811 de faire construire une halle centrale à Paris entre le marché des Innocents et la Halle aux blés. La chute de l'Empire en 1815 retarde le projet qui induit pourtant la création d'un nouveau marché, qui ouvre en 1818. Jusque vers 1840, l’approvisionnement était assuré par voie d’eau (Seine, Marne, Oise et canaux) et par charrettes.

La population de Paris ayant continué sa croissance, le préfet Rambuteau crée en 1841 la Commission des Halles qui a pour mission d'étudier l'intérêt de garder les Halles à leur emplacement.
Napoléon III finit par opter en 1853 pour le projet d'extension des Halles centrales en demandant un système de construction en métal, en vogue à cette époque et plus léger que les différents projets en pierre proposés. Baltard remporte le concours et, bien que réticent, élabore un projet fondé sur le fer et la fonte qui répondent aux exigences et à la tendance du moment. Douze pavillons couverts de parois en verre et de colonnettes en fonte voient donc le jour de 1857 à 1874 (PiP 6).
../..
En 1950, les Halles semblent condamnées à une mort par asphyxie du fait de l'engorgement du trafic et de la création de circuits alternatifs hors de la capitale.
En 1960, le transfert du marché des Halles à Rungis et à La Villette est finalement décidé et sera réalisé en 1969.
Rungis, à 7 km au sud de Paris, deviendra bientôt le MIN (Marché d’Intérêt National) destiné à alimenter les professionnels de toute l'Île de France. Il est devenu par la suite le plus grand marché de produits agricoles au monde - où se fournissent non seulement les distributeurs (hypermarchés, boutiques et marchés locaux) mais les restaurants des plus humbles au plus prestigieux.

En 1973 a lieu la démolition des différents pavillons des Halles d'origine dont deux seront préservés : le no 8, qui abritait le marché aux œufs et à la volaille, démonté et reconstruit à Nogent-sur-Marne (photo principale & PiP 1) pour y abriter une salle de spectacle baptisée « Pavillon Baltard », et un deuxième dans le parc Harbor View Park de la ville de Yokohama au Japon, qui ne reprend que la partie haute de la structure originale en fonte.
Les matériaux des autres pavillons sont vendus au prix de la ferraille......

Le site du "Pavillon Baltard" de Nogent-sur-Marne s'entoure d'une reconstitution historique du vieux Paris où se cotoyent une fontaine Wallace typique (PiP 3), une colonne Morris (en trop mauvais état pour être montrée ici), et une pancarte évocatrice (PiP 2).

En 1973 le film de Marco Ferreri "Touche pas à la femme blanche !" est tourné dans le « trou » des Halles - locution narquoise devenue commune en France tant qu'un nouveau projet n'a pas remplacé le vide béant - et historique - résultant de cette considérable opération (vide symbolique, bien que sans commune mesure, similaire au Ground Zero de New York). Le "Trou des Halles" apparaît aussi dans "Le Locataire" de Roman Polanski.

En 1974, le Président Giscard d'Estaing décide l'abandon d'un centre de commerce international alternatif et privilégie la création d'un jardin à son emplacement. Divers projets sont entérinés puis rejetés comme ceux de l'architecte espagnol Ricardo Bofill, puis de Jean Willerval.
Ce n'est qu'en 1979 que le centre commercial « le Forum des Halles », de l'architecte Claude Vasconi, est adopté.

La partie aérienne du projet, incluant un vaste esplace public, d'abord commandée à Ricardo Bofill, se voit réattribuée par le maire de Paris Jacques Chirac à Jean Willerval qui crée un vaste jardin étagé, inspiré des "parapluies" des Halles Baltard et ouvert sur les structures souterraines du Forum. Projet souvent décrié, ne serait-ce que par l'inadéquation de sa mise en œuvre.

Il reste un des jardins publics le plus fréquentés, car le plus central, de Paris, jusqu'en juillet 2007 où les architectes français Patrick Berger et Jacques Anziutti remportent le projet du futur « carreau des Halles », basé sur la Canopée (www.ipernity.com/doc/eric.desjours/44165114), surhaussement symbolique de l’actuel Forum des Halles, qui conserve cependant le jardin de Willerval circonvenu à l'ouest par l'historique Bourse du Commerce.

= EN =
Les Halles de Paris is the name given to the Halles Centrales, a wholesale market for fresh food products, located in the heart of Paris, in the 1st arrondissement (PiP 6: A. Deroy "Les Halles Centrales" - Museum Collection of Nogent-sur-Marne).
They are the main setting for Émile Zola's "Ventre de Paris" (1873).

Historical background:
In 1811, Napoleon I planned to build a central hall in Paris between the Innocents Market and the "Halle aux blés" (Wheat hall). The fall of the Empire in 1815 delayed the project, which nevertheless led to the creation of a new market, which opened in 1818. Until around 1840, supplies were provided by water (Seine, Marne, Oise and canals) and by carts.

As the population of Paris continued to grow, Prefect Rambuteau created the Commission des Halles in 1841 to study the interest of keeping the Halles on their site.
Napoleon III finally opted in 1853 for the project to extend the centrales Halles, by asking for a metal construction system, in vogue at the time and lighter than the various stone projects proposed. Baltard won the competition and, although reluctant, developed a project based on iron and cast iron that met the requirements and the trend of the time. Twelve pavilions with glass walls and cast iron columns were built between 1857 and 1874 (PiP 6).
../..
In 1950, the Halles seemed doomed to death by asphyxiation due to traffic congestion and the creation of alternative routes outside the capital.

In 1960, the transfer of the Halles market to Rungis and La Villette was finally decided and was completed in 1969.
Rungis, 7 km south of Paris, will soon become the MIN market (Marché d'Intéret National) intended to supply professionals from all over the "Ile de France" region around Paris. It subsequently became the largest market for agricultural products in the world - where not only distributors (hypermarkets, shops and local markets) but restaurants from the humblest to the most prestigious are supplied.

In 1973, the original pavilions were demolished, two of which were to be preserved: No. 8, which housed the egg and poultry market, was dismantled and rebuilt in Nogent-sur-Marne (main photo & PiP 1) to house an auditorium called the "Pavillon Baltard", and a second one in the Harbor View Park in the city of Yokohama in Japan, which only takes up the upper part of the original cast iron structure.
The materials of the other pavilions were sold at the price of scrap metal........

The site of the "Pavillon Baltard" of Nogent-sur-Marne is surrounded by a historical reconstitution of old Paris where a typical Wallace fountain (PiP 3), a Morris column (in too bad condition to be shown here), and an evocative sign (PiP 2) can be seen.

In 1973 Marco Ferreri's film "Touche pas à la femme blanche !" was shot in the "hole" of Les Halles - a sarcastic expression that became common in France as long as a new project did not replace the gaping - and historical - void resulting from this considerable operation (a symbolic, though unmeasured void, similar to New York's Ground Zero). The "Trou des Halles" also appears in Roman Polanski's "Le Locataire".

In 1974, President Giscard d'Estaing decided to abandon an alternative international trade centre and favoured the creation of a garden on the site. Various projects were approved and then rejected, such as those by the Spanish architect Ricardo Bofill, then by Jean Willerval.

It was not until 1979 that the shopping centre "le Forum des Halles", by architect Claude Vasconi, was adopted.
The aerial part of the project, including a vast public square, initially commissioned from Ricardo Bofill, was reassigned by the Mayor of Paris Jacques Chirac to Jean Willerval, who created a vast tiered garden, inspired by the "umbrellas" of the Halles Baltard and open onto the underground structures of the Forum. This project is often criticized, if only because of the inadequacy of its implementation.

It remains one of the busiest as most central public gardens in Paris until July 2007, when French architects Patrick Berger and Jacques Anziutti won the project for the future "carreau des Halles", based on the Canopy (www.ipernity.com/doc/eric.desjours/44165114), a symbolic enhancement of the current Forum des Halles, which nevertheless retains the Willerval garden circumvented to the west by the historian Bourse du Commerce.




Images des Halles populaires / Pictures of the popular halls :
www.youtube.com/watch?v=HIAbytxcIYE
Translate into English

Ernest CH, Ulrich John, Jean-luc Drouin, Philippe and 13 other people have particularly liked this photo


14 comments - The latest ones
 Valeriane ♫ ♫ ♫¨*
Valeriane ♫ ♫ ♫¨* club
magnifiques prises et bien documentées***********************
bon dimanche Eric ! bisous♫
3 months ago.
 HelenaPF
HelenaPF club
Des images superbes fort intéressantes+ des documents exhaustifs + une video passionnante qui raconte sans un mot, l'atmosphère de ce vingtième siècle sur une musique d'accordéon en adéquation totale.... De quoi déjà être comblée, et en plus cette chanson des Frères Jacques que j'aime toujours autant! Ils sont l'humour et l'ironie bien français sur tant de
sujets!!!!*******************************************************************
Bravo Eric mon cher ami, quelle galerie!!!!! Passez de bonnes vacances bien que parisiennes cette année. Votre campagne doit vous manquer tellement. Je vous embrasse très fort et vous souhaite un agréable dimanche en dépit de la chaleur.
3 months ago.
 Jaap van 't Veen
Jaap van 't Veen club
Beautiful architectrural image.
Have a nice and sunny weekend.
3 months ago.
 annaig56
annaig56 club
belle photo et historique merci du beau partage j'ai du y aller dans le temps ou j'étais encore très jeune,,,, c'était le bon temps on faisait tout paris à pied,,
2 months ago.
 neira-Dan
neira-Dan club
un beau témoignage historique ... et merci pour les explications
2 months ago.
 @ngélique ♥
@ngélique ♥ club
bravo pour cet historique ,( bien que ne connaisse que par oui dire ) peu être qu'un jour j'irai ?
belle soirée mon ami !
2 months ago.
 William Sutherland
William Sutherland club
Excellent historical series! Stay well!
2 months ago.
 Misou 49
Misou 49 club
Belle documentation sur les halles de Paris . Et belles photos !
2 months ago.
 Malik Raoulda
Malik Raoulda club
Zappé involontairement..Les Halles de Paris,qui n'a pas entendu parler?
Une institution historique de renommée mondiale et premier centre de distribution alimentaire.
Merci pour ce sujet passionnant,bien informé et excellemment documenté a travers vos superbes notes .J'aurais jamais eu dans l’idée que depuis la construction jusqu’à l'aménagement du quartier des Halles;il aurait pris tout ce temps..!
2 months ago.
 Hubs 56
Hubs 56 club
très joli - j'aime beaucoup ces constructions filigranes
bon dimanche cher ami, Hubs
2 months ago.
 Valeriane ♫ ♫ ♫¨*
Valeriane ♫ ♫ ♫¨* club
bon dimanche mon ami ! bisous♫
2 months ago.
 Danielle
Danielle club
C'est d'une grande Beauté et votre documentaire était très intéressant à lire !
2 months ago.
 Misou 49
Misou 49 club
J'aime l'élégance de ces anciennes halles !
Merci pour la documentation .
2 months ago.
 Ulrich John
Ulrich John club
Thanks for this picture and the very interesting text, Eric !
2 months ago.