Diegojack

Diegojack

Posted on 05/04/2011


Photo taken on May  4, 2011



See also...


Keywords

ancien
médiéval
Monuments
Jacques Schmid


Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

11 visits

Château de Vufflens

Château de Vufflens
L'imposante forteresse de Vufflens représente l'exemple le plus marquant d'un petit groupe de châteaux forts romands datant de la fin du Moyen Age, caractérisés avant tout par le fait qu'ils ont été construits en briques. Impressionnant édifice constitué de plusieurs éléments, Vufflens se dresse sur une petite colline dominant le lac Léman, près de Morges. Seul est demeuré intact jusqu'à nos jours le noyau de ce qui fut à l'origine un ouvrage très étendu.
Les fortifications extérieures et les autres constructions organisées pour la défense ont pour la plupart été victimes de remaniements modernes. Là où s'élève aujourd'hui l'ensemble des bâtiments du domaine agricole appartenant au château, il devait y avoir au Moyen Age une vaste avant-cour, fermée par un mur d'enceinte et comprenant sans doute des écuries, des granges et d'autres communs, de même que les logis des domestiques.
L'ouvrage retranché est constitué de trois éléments principaux: à l'est, un corps de logis à redans d'angle ronds, à l'ouest un gros donjon érigé au centre d'une enceinte de plan quadrangulaire et flanquée de tours d'angle et enfin d'une cour entourée d'un mur reliant les ouvrages de l'est et ceux de l'ouest. Si, autrefois, on pensait généralement que le bâtiment d'habitation datait du début du XIIIe siècle, on est aujourd'hui d'avis qu'il faut attribuer l'ensemble de la forteresse de Vufflens au début du XVe siècle. Avec son donjon carré très élevé, le corps occidental forme incontestablement l'élément dominant de Vufflens. Cave comprise, il comporte jusqu'à la base du toit six étages et mesure plus de trente mètres de haut. L'étage supérieur est abondamment pourvu de mâchicoulis et de créneaux. Une tourelle saillant à moitié hors du donjon abrite l'escalier qui relie entre eux tous les étages.
L'ouvrage situé au levant, un corps de logis de plan rectangulaire, a été complètement restauré ou transformé au XIXe siècle, à l'intérieur comme à l'extérieur. Ces divers remaniements n'ont toutefois pas modifié la silhouette de cet ensemble, caractérisé par un toit en croupe, par les petits toits en pointe coiffant les tourelles rondes des angles et par un couronnement de mâchicoulis et de créneaux; preuve en soit une reproduction du château tel qu'il se présentait en 1691.
Sa fière monumentalité fait de la forteresse de Vufflens un exemple unique parmi les châteaux suisses construits en briques. Tous les autres ouvrages de ce genre (Lausanne, Estavayer, Châtelard, etc.) sont de dimensions beaucoup plus modestes. A Vufflens, les efforts déployés pour atteindre à un degré élevé de confort, mais aussi à un ouvrage inexpugnable, alliés à un besoin quasi insatiable de se faire valoir ont finalement donné naissance à un monument d'une magnificence fabuleuse. C'est en Italie qu'il faut chercher les modèles architecturaux de cet ouvrage.

Comments