Diegojack

Diegojack

Posted on 08/17/2013


Photo taken on August 17, 2013



See also...


Keywords

Lausanne
Avions
Avenger
Grumman
Jacques Schmid
Blécherette


Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

78 visits

Grumann Avenger TBM-3R

Grumann Avenger TBM-3R
L'histoire...
Le Grumman TBM Avenger est un bombardier-torpilleur de la Seconde Guerre mondiale initialement développé pour la Marine des Etats-Unis et le Corps des Marines. Par la suite, il est utilisé par un grand nombre de forces aériennes dans le monde.
Il est l’un des premiers avions dont les ailes peuvent se replier sur les côtés de manière à gagner de la place sur les porte-avions destinés à l’embarquer. Il s’agit d’une particularité des avions Grumman.
Le « Charlie’s Heavy » est délivré le 17 mai 1945 à la base navale de San Diego, puis celle de Pearl Harbor où il reste jusqu’en 1946. La guerre étant terminée, il rejoint le continent. En 1953, il est modifié en TBM 3R pour la guerre de Corée et peut embarquer sept personnes. En juin 1956, il est retiré de l’US Navy. Il ne revole plus jusqu’en 1987, moment où l’appareil est acquis par Anthony Haig-Thomas qui le restaure aux Etats-Unis. Son nouveau propriétaire le ramène en Angleterre à North Weald en 1991. En 2005, l’Avenger est finalement racheté par un Suisse, Charles Trachsel, qui donne son nom à l’avion dont il a toujours rêvé.


Il reste ainsi pendant deux ans. Au cours de l’hiver 2010-2011, le train d’atterrissage est refait en intégralité. Finalement, l’hiver dernier, l’avion récupère ses couleurs américaines. Il s’agit de celles du porte-avion Cape Gloucester en 1945. Un anneau jaune est ajouté sur le nez de l’appareil pour rappeler les bandes du même ton présentes sur le reste du fuselage et deux réservoirs supplémentaires sont aussi installés sous les ailes. Dès lors, toutes les personnes qui ont aperçu cette nouvelle livrée s’accordent à dire que l’Avenger lausannois n’a jamais été aussi beau.
Depuis son arrivée à Lausanne, au bord du lac Léman, « Charlie’s Heavy » n’a donc cessé d’évoluer grâce à l’équipe de bénévoles passionnés qui lui consacre la plupart de ses week-ends. En plus du propriétaire, l’Association Charlie’s Heavy peut aussi compter sur l’expérience de Laurent Calame, tant au niveau mécanique qu’aéronautique. Autour de ces deux pilotes, quelques jeunes partageant la même passion se sont également regroupés pour apprendre et apporter leur aide. Ainsi, ce sont près de 800 heures de travail qui sont réalisées sur l’avion chaque hiver.


Durant la saison de vol, soit de mai à octobre, ce bombardier-torpilleur est présent sur de nombreux meetings en Europe, essentiellement en France et en Allemagne. Il arrive néanmoins à l’équipage de réaliser de plus longs voyages : cette année, « Charlie’s Heavy » partira par exemple en République Tchèque pendant trois semaines pour différentes manifestations. Quand il reste à Lausanne, l’appareil vole tout autant pour le plus grand plaisir de ses pilotes. Il est alors très fréquent de voir tourner autour de lui différents avions de l’AMPA (Association pour le Maintien du Patrimoine Aéronautique) également basés à Lausanne, tels que De Havilland DHC-1 Chipmunk, Messerschmitt Bf 108B Taifun, Pilatus P3-05 ou Morane-Saulnier MS-317.
Au jour d’aujourd’hui, seuls deux Avengers résident en Europe, « Charlie’s Heavy » étant probablement celui que l’on aperçoit le plus dans le ciel.

Je sais, c'est long mais ça mérite bien un historique

Comments