See also...


Keywords

Divers


Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

189 visits

Le Père Daniel-Ange

Le Père Daniel-Ange
===

Venue en Mayenne le 13 février 1996.

===

En 1975, il rejoint la communauté monastique "La Demeure Notre-Père".
De 1976 à 1983 : Années de solitude en ermitage.
En 1980, premières tournées apostoliques ou missions itinérantes.
En 1981, il est ordonné prêtre par le Cardinal Gantin au Congrès eucharistique de Lourdes. Depuis lors, missions en différents pays : Liban, Canada, USA, Afrique, etc...
En 1984 : fondation de l’école de prière et d’évangélisation "Jeunesse-Lumière".
En 1990 : Premiers pèlerinages à l’Est, en étroite collaboration avec des Orthodoxes.

Après un service civil accompli comme infirmier au chevet des mourants, Daniel-Ange part avec quelques frères de Clervaux fonder une fraternité dans les Landes, pour mener une vie monastique plus radicale. On l’envoie étudier la théologie à Toulouse. Mais nouveau changement : avec quelques frères, il répond à l’appel d’un évêque du Rwanda, pour fonder là une communauté monastique. Il y passera douze ans.

À son retour en Occident, il constate les ravages de mai 68. Dans la foulée, il rencontre le Renouveau charismatique, y découvre l’adoration et un appel à l’évangélisation. Il rejoint une fraternité nouvelle : la Demeure Notre-Père, où il partage son temps entre la mission, la contemplation et l’Écriture. Ses livres dans les collections pour jeunes lui valent un important courrier de jeunes souvent désespérés.

En 1981, ordonné prêtre par le Cardinal Gantin, il prêche dans les rassemblements chrétiens, mais va aussi à la rencontre du monde païen qui le hante. Prenant modèle sur sainte Catherine de Sienne, il monte des brigades d’évangélisation qui vont annoncer Jésus-Christ de ville en ville. Certains lui confient leur désir de donner un an de leur vie à Dieu pour annoncer son Nom.

En 1984, il fonde "Jeunesse-Lumière". Cette école de prière et d’évangélisation forme chaque année une trentaine de jeunes à la mission et à la contemplation. Régulièrement, les élèves partent prêcher là où ils sont invités.

"Jeunesse-Lumière" demeurant son port d’attache et son premier ministère, il continue dans une trentaine de pays ses missions auprès des jeunes, notamment dans les Pays de l’Est, où de nombreux liens se sont tissés avec prêtres, communautés, paroisses et familles orthodoxes. Il veut ainsi œuvrer à la pleine réconciliation de nos deux Églises-sœurs, ce que faisaient déjà pressentir ses premiers ouvrages pénétrés des Pères d’Orient.

* L’école d’évangélisation "Jeunesse-Lumière" rayonne à partir de la maison de Pratlong, diocèse d’Albi. Elle permet à des jeunes de donner une année ou deux à Dieu et à l’Église. Ils alternent temps de vie contemplative et tournées apostoliques, temps de désert et temps de route. L’école assure une bonne formation théologique, un enracinement dans la prière liturgique et personnelle, une exigeante vie fraternelle et un apprentissage missionnaire sur le terrain. Depuis dix ans, 300 jeunes de 30 nationalités y ont déjà été formés, et des missions effectuées dans 80 diocèses et 20 pays différents. Cardinal Danneels, Bruxelles : « La formation donnée par "Jeunesse-Lumière" à des jeunes est une grâce de Dieu pour notre époque ».


===
Translate into English

Comments

Sign-in to write a comment.