Daniela

Daniela

Posted on 03/26/2009


Photo taken on September 19, 2009


With...

Lucchese
Salvatore
Anjo

See also...


Keywords

Aviation civile


Authorizations, license

Visible by: Everyone
Attribution + share Alike

Photo replaced on September 19, 2009
1 270 visits

Mon grand-père Abel Grazzioli : la passion qui tue...

Mon grand-père Abel Grazzioli : la passion qui tue...
===

Je retranscris ci-dessous l'article de M. André Ligné qui vient de paraître dans la revue "Maine-Découvertes" n° 62 - pp. 23 à 28...

...

Abel Grazzioli [1882-1915]... Son nom à consonance italienne est trompeur. Né en Haute Saône, Grazzioli est bien français. Il obtient son brevet civil de pilote n° 687 à l'Aéro-Club de France le 23 novembre 1911. Classé dans les "vieilles tiges", il compte parmi les pionniers de l'aviation.

A peine arrivé au Mans, il s'illustre le jour de l'intronisation de Mgr de La Porte, le 15 octobre 1912. Depuis quelque temps déjà, les processions religieuses sur la voie publique ont été interdites par la municipalité mancelle.

Pendant qu'au sol les forces de l'ordre tentent en vain de contenir les fidèles venus en nombre saluer leur nouvel évêque, Abel Grazzioli survole la foule et, de son appareil, lance des fleurs comme message de bienvenue au prélat.

Mais il ne compte pas beaucoup d'aspirants au brevet de pilote. Aussi peut-il fréquemment quitter ses bases sarthoises pour participer à des fêtes aériennes ou se lancer dans diverses compétitions. Il rivalise de prouesses avec les plus célèbres pionniers de l'aviation, tel Brindejonc des Moulinais qui vient d'effectuer la première liaison aérienne Paris-Berlin, ou bien Roland Garros qu'il affronte sur le circuit d'Anjou en 1912.

Il ne néglige cependant pas la Sarthe, où il intervient régulièrement, comme à La Flèche ou à Mamers. Mais les Manceaux ont le privilège d'assister à ses démonstrations une demi-douzaine de fois.

Sans doute un peu casse-cou, il fait du looping sa spécialité. Non sans risque, ainsi que le rapporte un témoin de l'époque : « La foule attentive retenait son souffle lorsque, avec son petit monoplan, Grazzioli ne parvenait pas à boucler la boucle et retombait sur la queue avant de repartir en chandelle. »

Lorsque la guerre éclate, il devient pilote des prototypes des avions Vendôme destinés à l'Armée. C'est au cours d'un essai qu'il se tue accidentellement à l'âge de 33 ans, le 20 avril 1915, sur l'aérodrome de Châteaufort près de Versailles, laissant orpheline une fillette de deux ans.


Revue "Maine-Découvertes" n° 62 - pp. 23 à 28

===

La "boucle aérienne" est une figure de voltige aérienne dans laquelle l'avion décrit une boucle fermée dans un plan vertical.

Les débuts de l'aviation civile. La conquête de l'air s'accompagne de nombreux drames... Le 19 avril 1915, l'aviateur Abel Grazzioli, pilote de prototype — licence 687 du 23/11/1911 —, décédé le 19 avril 1915 à l'aérodrome de Châteaufort (Yvelines), à bord de son Blériot XI, moteur Anzani 60ch. En décembre 1915, Gaston Caudron se tue à Lyon en essayant un bimoteur.


===



===

Salvatore, Anjo have particularly liked this photo


13 comments - The latest ones
Marie-Claire
Marie-Claire
Tout début est difficile...:)
8 years ago.
Daniela has replied to Marie-Claire
Difficile ?
Ah oui... jusqu'à y laisser sa peau...
Disons plus justement : mortel...
8 years ago. Edited 8 years ago.
Léopold
Léopold
Rendons hommage aux pionniers de l'aviation qui ont sacrifé leurs vies pour nour procurer le confort aérien dont nous jouissons aujourd'hui.
8 years ago.
Daniela has replied to Léopold
Comme tu me touches, Léo, avec ton commentaire si prompt et si amical !
8 years ago.
Léopold has replied to Daniela
Merci Daniela. Ta photo m'a grandement inspiré toutefois.
8 years ago.
Daniela has replied to Léopold
Explique...
8 years ago.
Léopold has replied to Daniela
Simple...en voyant la photo j'ai réalisé et j'ai commenté !
8 years ago.