Daniela

Daniela

Posted on 03/17/2009


Photo taken on March 17, 2009


See also...


Authorizations, license

Visible by: Everyone
Attribution + share Alike

Photo replaced on March 17, 2009
803 visits

Temple d'Artemise à Ephèse

Temple d'Artemise à Ephèse
===

Gravure de Marten Heemskerck [1498-1574]. - Le temple d'Artémise à Ephèse était l'une des Sept Merveilles du monde -Temple of Artemis, as imagined in this hand-coloured engraving by Martin Heemskerck. Wikimedia Commons - Public Domain.

===

φλόγα Alev, Salvatore, PINEDE have particularly liked this photo


Comments
φλόγα Alev
φλόγα Alev
Il se situe en Turquie, dans l'ancienne ville d'Ephèse. aujourd'hui Selcuk, située à 50 km environ au sud d'Izmir. Le temple d'Artémis (ou Artemision) à Éphèse était l'un des sanctuaires pan-helléniques les plus sacrés. Les vestiges les plus anciens mis au jour remontent au milieu du VIIIe siècle av. J.-C, mais il est certain que le site a servi de sanctuaire bien avant l'époque à laquelle les fouilles permettent de remonter. Sur l'emplacement d'un petit temple primitif (8 colonnes sur 4), datant du milieu du VIIIe siècle av. J.-C., et sans doute incendié lors des invasions cimmériennes de 640 av. J.-C., fut édifié au VIIe siècle un nouveau temple, beaucoup plus vaste.
Vers le milieu du VIe siècle, le roi Crésus fit raser la multitude de constructions qui s'étaient peu à peu agglomérées autour du sanctuaire et fit élever un nouveau temple. La construction en fut confiée aux architectes Chersiphron, Métagenète et Théodorôs de Samos : sur un soubassement de 155 m sur 60, fut élevé un temple unique dont les 127 colonnes portaient des reliefs sculptés. Ce temple fut incendié le 6 juillet 356, la nuit où naquit Alexandre le Grand : ce qui fit dire à un historien grec « qu'il ne fallait pas s'étonner que ce temple magnifique, consacré à Diane, eût été brûlé la nuit même qu'Alexandre vint au monde ; parce que la déesse ayant voulu assister aux couches d'Olympiae, fut si occupée, qu'elle ne put éteindre le feu. » Le feu fut mit au temple de Diane par un certain Erostrate, citoyen obscur d'Ephèse, un malade mental voulant rendre son nom célèbre. Reconstruit sur l'ordre d'Alexandre le Grand, le nouveau temple, qui fut compté par les Anciens parmi les Sept Merveilles du monde, avait des proportions encore plus gigantesques que le précédent: ses colonnes ioniques, parées d'or, s'élançaient à plus de 18 m de hauteur. Sur leur partie inférieure, des scènes à caractère mythologique avaient été sculptées par les plus grands artistes.

Merci bcp mon amie Daniela...Tu es adorable...
8 years ago.