Daniela

Daniela

Posted on 08/24/2008


Photo taken on June  5, 2008



Keywords

Rivière
Marais Poitevin


Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

906 visits

Paul Robeson Jr chante : Le chant des marais - Börgermoor

Paul Robeson Jr chante : Le chant des marais - Börgermoor
===



===

Le Chant des marais que j'ai mis ici a toute une histoire que je vais vous raconter...

Le Chant des déportés ou Chant des marais — en allemand Moorsoldatenlied, "chanson des soldats de marécage" ou Börgermoorlied, "chant de Börgermoor" — est un chant composé en 1933 par des prisonniers du camp de concentration de Börgermoor en Basse-Saxe.

Les paroles de cette chanson ont été écrites par le mineur Johann Esser et l'acteur et metteur en scène Wolfgang Langhoff, la musique composée par Rudi Goguel, un employé de commerce ; tous trois étaient détenus au camp de concentration de Börgermoor et, pour affronter avec courage leur travail épuisant, ils élaborèrent ce chant évoquant leurs souffrances et leurs espoirs.

Les détenus du camp étaient pour la plupart des adversaires politiques du régime nazi. Le titre de la chanson évoque les travaux forcés dans les marécages du camp : culture à l'aide d'outils rudimentaires.

Quelques-uns des déportés de Borgemoor, libérés à l'issue de leur condamnation, choisirent de s'exiler et firent connaître le chant en Angleterre ; c'est là qu'en 1936, le compositeur Hanns Eisler, collaborateur musical de Bertolt Brecht, en fit une adaptation pour le chanteur Ernst Busch. Celui-ci rejoignit en 1937 les Brigades internationales en Espagne, de sorte que le Chant des déportés, chanté par les volontaires allemands des Brigades, acquit rapidement une grande notoriété.

Parallèlement, il se répandit en Allemagne, d'un camp de concentration à l'autre, puis en Pologne occupée, et finit même par atteindre certains déportés du camp d'extermination d'Auschwitz.


Source : Wikipedia.

===

Loin dans l'infini, s'étendent
Les grands prés marécageux.
Et pas un seul oiseau ne chante
Dans les arbres secs et creux.

Ô ! Terre de détresse
Où nous devons sans cesse
Piocher
Ô ! Terre de détresse
Où nous devons sans cesse
Piocher

Bruit de pas et le bruit des armes
Sentinelles jour et nuit
Et du sang, des cris et des larmes
La mort pour celui qui fuit

Ô ! Terre de détresse
Où nous devons sans cesse
Piocher
Ô ! Terre de détresse
Où nous devons sans cesse
Piocher

Mais un jour dans notre vie
Le printemps refleurira
Libre alors. Ô ! Ma patrie
Je dirai : tu es à moi !

Ô ! Terre d'allégresse
Où nous pourrons sans cesse
Aimer
Ô ! Terre d'allégresse
Où nous pourrons sans cesse
Aimer

Ô ! Terre d'allégresse
Où nous pourrons sans cesse
Aimer...


===

Walter Eckert, Salvatore, Pope Guido Alexander Waldenmeier Spe Salvi Facti Sumus have particularly liked this photo


Comments
****
****
Ou sont les poissons? Homme affame' ici!!!
9 years ago.
Salvatore
Salvatore
fantatic place
8 years ago.