Hélène chevillard

Hélène chevillard

Posted on 03/25/2016


Video filmed on the March 25, 2016


See also...

Illustrations for the Bible Illustrations for the Bible



Authorizations, license

Visible by: Everyone
Attribution + non Commercial + no derivative

127 visits

LE CALVAIRE DE PONTCHATEAU

Histoire du Calvaire

En guise de préambule à l'étonnante histoire du Calvaire de Pont-Château, il est bon de rapporter une tradition orale transmise de générations en générations.

Un jour, le 31 janvier 1673, il s'est passé quelque chose en ce lieu. Des croix lumineuses, environnées d'étendards sont apparues dans le ciel, un bruit terrible a été entendu. Les troupeaux qui paissaient sur la lande se sont enfuis, épouvantés. Une heure durant, des chants célestes ont jeté l'étonnement et le mystère dans les métairies voisines... Ce jour-là naissait à Montfort-la-Canne, aujourd'hui Montfort-sur-Meu, celui que l'Église appelle du beau nom de Hérault de la Croix, Louis-Marie Grignion de Montfort, que le peuple se plaira à appeler « le bon Père de Montfort »

Tout a commencé le 1er mai 1709, sous le règne de Louis XIV.
À la fin de la mission qu'il venait de donner à Pont-Château, le Père de Montfort - il avait 36 ans - proposa à la paroisse enthousiasmée un contrat d'Alliance et l'établissement d'un Calvaire monumental. Cette idée de construire un calvaire grandiose, Montfort l'avait en tête depuis longtemps. Il avait d'ailleurs dans ses « bagages » de missionnaire un magnifique Christ de 2 mètres.

L'emplacement qui fut choisi en définitive se situait sur la lande de la Madeleine, là où se trouvait jadis la léproserie du Pont (ainsi se nommait Pont-Château avant la Révolution).

Dans certains écrits, il est noté que Montfort avait pensé construire son Calvaire à Sainte Reine de Bretagne. On peut imaginer que les premiers coups de pioche furent donnés dans ce qui n'était alors qu'un petit village. Il faut ici relater une jolie légende qui raconte que dès que le monticule de terre commença à s'élever, les bénévoles remarquèrent que régulièrement deux petites colombes venaient prélever de la terre dans leur bec. Étonnés par ce va et vient des volatiles, ils suivirent leur trajet et s'aperçurent avec stupéfaction qu'elles déposaient méticuleusement leur précieuse bectée sur la lande de la Madeleine. Montfort vit là un signe de la Providence et décida que son projet se réaliserait à cet endroit. « Faisons un calvaire ici, faisons un calvaire !»

Thierry49, Evangrek63, Marie-claire Gallet have particularly liked this photo


Comments
Christiane ♥.•*¨`*•✿
Christiane ♥.•*¨`*•✿
Magnifique reportage !
2 years ago.