See also...


Keywords

255


Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

793 visits

?



Comments
Alice
Alice
Eh eh ! intéressant ce verbe "affûter"... je me demande quelle est la différence avec "aiguiser".
Un coticule ? j'imagine que c'est une sorte de couteau...
10 years ago.
Alice
Alice
Le TLFI dit, pour affûter :
"3. TECHNOL. ,,Ajuster un outil tranchant au fût en bois qui le maintient dans la position la plus propre à le faire couper.`` (CHABAT t. 1, 1875).
Rem. Attesté ds Lar. 19e, LITTRÉ, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop."

et pour aiguiser :
"1. [Le compl. désigne un obj.] Rendre aigu, tranchant."

Un emploi des deux dans la même phrase permet de les distinguer un peu :

"Ah! quel plaisir! Il vannait, il raccommodait des filets, il équarrissait des foyards, appariait des chevrons, triait des voliges, affûtait des pieux; il maçonnait, il aiguisait les bêches et les socs de charrue, ..."

Et pour le plaisir, mes exemples préférés :

Loin, le soleil aiguise sur les pierres sa hâte d'en finir.
P. ÉLUARD, Capitale de la douleur, Répétitions, 1926, p. 12.

12. ... leurs cris pareils à ceux d'une gorge coupée, aiguisant le vent comme un rasoir et se répercutant longuement dans l'écho dur des falaises, rendaient l'île à une solitude malveillante et hargneuse, la muraient plus encore que ses falaises sans accès.
J. GRACQ, Le Rivage des Syrtes, 1951, p. 158.
10 years ago.
Courambel
Courambel
Le début d'une histoire angoissante...
(mais ça fait rigoler sans l'image... :pp)
10 years ago.
Alice
Alice
... pour aiguiser l'imagination !
10 years ago.