Patrick Berthou

Patrick Berthou

Posted on 06/11/2011


Photo taken on June  2, 2011


See also...


Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

379 visits

LE DIMANCHE DE BOUVINES -1214- (7-21)

LE DIMANCHE DE BOUVINES -1214- (7-21)
Saint-Valéry à la tête de ses vassaux survient au secours de Guillaume des Barres. Désarçonné, alors qu'il poursuivait l'empereur germanique, Guillaume des Barres se relève, arrache son heaume et fait face à ses adversaires. Son épée fend l’air
par-dessus son camail et il leur crie : « Venez, teutons ! Que le Barrois vous montre comment il sait mourir ! » Sitôt, une francisque tourne sur elle-même et vient percuter son écu au chevron. Bien que solide, le chevalier chancelle. Sa fin semble proche. Et, pourtant, la camarde ne voudra pas encore de lui. Venu du flanc gauche, Thomas de Saint Valery (sur Somme - représenté en haut à gauche du vitrail) accourt, à la tête de ses 50 chevaliers et les Saxons, comprenant que l’affaire est entendue,
préfère la honte de chaînes à la gloire du linceul. Aussitôt, Guillaume saute en
croupe et Thomas le ramène vers l’arrière. Au loin, (à l’arrière plan), l’empereur continue de se laisser porter par les ailes de la peur. Le poing en l’air, Philippe s’écrie, triomphant : « Nous n’en verrons plus la face aujourd’hui ! »

yanperjos has particularly liked this photo


Comments
Bruno B
Bruno B
Le heaume semble avoir été une spécificité de l'équipement du chevalier français?
6 years ago.
Patrick Berthou
Patrick Berthou
Une question à laquelle je ne saurais répondre ! Ils devaient marmonner "Heaume, sweet heaume" dans leur mobile heaume ! Amts.
6 years ago.