springtime in Algeria

ALGERIE


issoufou , l'homme bleu

10 Jun 2008 142 41 5490
Touareg bijoutier

eros dans les dunes

10 Jun 2008 28 14 1491
le désert algérien, non loin de Timimoun

porte à Timimoun

quand les dunes avancent

10 Jun 2008 29 12 1710
à Fatis non loin deTimimoun

les grands espaces

11 Jun 2008 36 9 1510
non loin de Timimoun

true life

11 Jun 2008 21 8 1174
non loin de Timimoun

fatima : Algérie du Sud

22 Mar 2007 46 18 3270
in Timimoun

l'étranger

23 Jun 2008 23 6 2164
le regard que l'on porte sur l'étranger, l'intrus : ici, dans les rues de la vielle ville de Timimoun

la bicyclette

02 Jul 2008 40 17 2246
in under town Timimoun , the red oasis in Algerian Sahara

issoufou, the touareg

timimoun : la ville rouge

14 Mar 2007 39 10 2973
des élèves de notre lycée, avaient organisé un défilé tissages et couture avec les jeunes de Timimoun : certaines jeunes filles, les observaient , intéressées.

les couleurs du désert : pour Marie

16 May 2006 28 7 2444
non loin de Timimoun, dans le grand sud algérien, du haut d'une falaise, la dune de sable dans la sebkha

sépultures dans le désert

02 Nov 2008 14 10 1700
death in the desert Je n'aime pas nos cimetières .. seuls les petits cimetières du Kent , de l'Ecosse , ou de L'Irlande...trouvent grâce à mes yeux... Ici, dépouillement absolu et beauté...un pot ayant appartenu au mort est la seule marque... as a commemoration of the day ,yesterday , I chose to show the beauty of those sepultures in the desert.as a ritual, a pot which belonged to the dead person, is put where he was buried. And when you happen to "meet" those very old pots,mere beauties ,broken by age and winds,and then, when you realise that there is no profanacy,no pillaging , you cannot come back unchanged,so beautiful the scenery is ! here is a text in French written by an Algerian poet writer : Mourad YELLES Le désert est le royaume de l'éphémère.Toute trace y est empreinte du vide,la dépouille de l'être en son ultime combustion.C'est pourquoi la main des femmes nous est si douce. Car qu'est-ce donc que cette caresse intime de la paume contre l'épiderme des choses, ce vieil accouplement avec la glaise ou la trame,ce geste habile et bon au plus près du pisé ou de la flamme sinon la quotidienne reconnaissance du corps pour cette mort qui sans cesse renaît et nous espère ?...

transparences exotiques -interlude

11 Mar 2007 54 20 3138
en Algérie, à Timimoun elles arpentent les ruelles du vieux ksar, furtives et affairées : leurs tâches sont nombreuses allant du travail dans la palmeraie à la confection du couscous pour la famille souvent très nombreuse

là-bas...........interlude de sable et de vent

25 Mar 2009 61 21 3824
dans le grand Sud Algérien à voir à la loupe

reflets dans un oeil d'or

26 Mar 2009 35 17 2329
dans le Sud Algérien

petite princesse du désert

20 Mar 2007 49 17 2845
présente par son sourire ,absente et poignante par ce regard posé au loin...la petite princesse de Semjane ..émotion à la contempler

cantonniers du désert


78 items in total