Michel Forand

Michel Forand

Posted on 04/18/2015


Photo taken on April 18, 2015


See also...


Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

440 visits

Pointe-aux-Orignaux, Quai de Rivière-Ouelle

Pointe-aux-Orignaux, Quai de Rivière-Ouelle
Le premier phare de la Pointe-aux-Orignaux a été construit en 1875. On en sait peu de choses, sauf qu'il s'agissait d'une tour carrée de forme pyramidale.

Le second phare, qu'on voit sur cet extrait d'une carte-photo, lui a succédé en 1904, après l'inauguration d'un embranchement du chemin de fer Intercolonial vers le quai de la pointe.

Le phare de 1904 était décrit dans les termes suivants dans le livre des feux de 1915 (version anglaise) : «Octagonal lantern rising from red roof of white rectangular building». Le feu (blanc fixe) se trouvait à 32 pieds au-dessus du sol et 36 pieds au-dessus du niveau de l'eau.

Grâce à cet embranchement, les habitants de la côte nord (qui n'était pas desservie par le chemin de fer à l'époque) pouvaient monter à bord du traversier au départ de La Malbaie pour se rendre au quai de Rivière-Ouelle, prendre le train qui les mènerait à la gare de Rivière-Ouelle pour la correspondance avec le train en direction de Lévis, Montréal, etc.

L'avènement du chemin de fer sur la côte nord en 1918 a sonné la glas de l'embranchement du quai de Rivière-Ouelle, et le train a cessé de s'y rendre en 1920. Le quai a néanmoins continué de servir à la navigation commerciale pendant plusieurs années. Bien qu'il ait été partiellement détruit par des tempêtes au cours des années 1930, le phare figurait toujours dans le livre des feux de l'Amirauté britannique en 1940. La date exacte de sa disparition est inconnue, mais on sait qu'il n'existait plus en 1957.

Comments