Mila

Mila

Posted on 04/29/2015


Photo taken on September 22, 2009



Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

236 visits

Glen Gould

Glen Gould
Il avait 20 ans quand il est venu en Russie, inconnu . A St-Petersbourg son premier concert a eu lieu dans une petite salle du Conservatoire à moitié vide. La grande "Salle de la Philharmonie " où il a été installé pour son deuxième concert a été encerclée par un cordon policier pour le protéger du publique en délire .

www.ipernity.com/doc/282995/37766400/in/album/769316

Christel Ehretsmann, Georges., Bernhard Hofbeck and 2 other people have particularly liked this photo


7 comments - The latest ones
Georges.
Georges.
Oui mais un peu "schtarbé"..................ce qui veut dire un peu fou!

Les génies sont hors du commun il faut dire.
2 years ago.
Mila has replied to Georges.
Oui. Toujours. C'est normal. :-))
2 years ago. Edited 2 years ago.
Pics O'Phil
Pics O'Phil
Un interprète de génie. Que seraient les variations Goldberg sans lui ? Fou, pas vraiment. Juste hypertrophié du cerveau droit comme tout génie et donc très éloigné des contingences matérielles.
2 years ago.
Mila has replied to Pics O'Phil
Et que serait tout Bach sans lui? :-)).
Ces gens, les esclaves heureux de leur génie, on ne les divinise pas assez.
2 years ago. Edited 2 years ago.
Christel Ehretsmann
Christel Ehretsmann
l'ai adoré, l'adore...
chantant avec Bach ...l'accompagnant au royaume du sublime
2 years ago.
François Collard
François Collard
Pour moi, ce n'est pas tout Bach quand même ; il jouait Bach avec un détachement ironique, une intention expressive caricaturale dans moindre note note, comme une démonstration de la divine machine à coudre, mais l'air de dire que c'était rudement beau quand même. Et je prends plaisir à l'entendre, mais ça me fait rire aussi. D'ailleurs il n'aimait pas trop les pièces pour clavier italianisantes, le gros Luthérien rêvant Venise, comme le Concerto italien – qu'il a quand même enregistré une fois – mais où il ne toruvait plus son gibier.

Le pastiche So you want to write a fugue, fugue très bien faite d'ailleurs, m'a toujours bien amusé et montre un peu mieux son approche de la musique baroque :

www.youtube.com/watch?v=QZM4yxbE0ZE

"So, you want to write a fugue, you've got the urge to write a fugue, you've got the nerve to write a fugue, so go ahead to write a fugue that we can sing…"

Ce n'est pas un génie tourmenté et romantique, c'est un esprit suppérieur qui comprend tout ou presque, et rit d'y prendre du plaisir.
2 years ago. Edited 2 years ago.
Mila
Mila
Tout à fait d'accord. Moi aussi , je sourie en l'écoutant , ce morceau en spécial. Mais quelle audace, quel feu, quelle brillance!
Oui, c'est un esprit supérieur.
2 years ago. Edited 20 months ago.