See also...

Sculptures Sculptures



Keywords

Athens
Museum
Heritage
UNESCO
Hellas


Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

775 visits

Hécatompédos. The archaic temple. (Pediment)

Hécatompédos. The archaic temple. (Pediment)
Heracles with the Triton
The new Acropolis Museum
Athens-Greece

Rosy, Margarida, Renate, uxxa....a little bit lazy..... have particularly liked this photo


7 comments - The latest ones
 Jacques
Jacques club
Fascinante image et culture archaique! Merci Demetrius!
11 years ago.
Demetrius Chryssikos club
has replied to Jacques club
Merci !!!!
11 years ago.
 helimars
helimars
sehr schön
11 years ago.
Demetrius Chryssikos club
has replied to helimars
Herzlichen Dank helimars !!!
11 years ago.
 Christel Ehretsmann
Christel Ehretsmann club
beautiful meeting
and art
11 years ago.
Demetrius Chryssikos club
has replied to Christel Ehretsmann club
Thank you very much Christel !! Greetings ;))
11 years ago.
 Demetrius Chryssikos
Demetrius Chryssikos club
Le temple, construit vers -570 / –550, a été démoli par les Athéniens en -490, après la victoire sur les Perses à Marathon, pour laisser place à un édifice éphémère, connu sous le nom d'ancien Parthénon ou Préparthénon, qui à son tour fut détruit par les Perses en -480 et finalement remplacé par le Parthénon actuel au milieu du -Ve siècle.
L’existence de l'Hécatompédon est attestée par des documents historiques.
Ses fondations ont disparu, mais des érudits ont assigné à ce temple des éléments architecturaux et sculpturaux trouvés dans la partie sud du mur mycénien de l'Acropole.
Un des frontons (peut-être le fronton ouest) renfermait deux lions déchirant un taureau au centre, Héraclès se battant contre Triton à gauche et le démon à trois corps avec les symboles des trois éléments de la nature dans ses mains à droite. Les trois corps du monstre ailé tiennent une vague, une flamme et un oiseau et ont des queues de serpents entrelacées, symbolisant les quatre éléments naturels : l'eau, le feu, l'air et la terre.
Il représente soit Nérée, soit Typhon. Globalement, la signification de tout le fronton ouest est mystérieuse. Certains spécialistes pensent qu'il signifie que la sagesse humaine domine sur l'humidité : les lions sont des animaux terrestres, tandis que le taureau représente l'humidité. En outre, Triton et Nérée étaient tous deux des créatures marines vaincues par Héraclès qui se rendait au jardin des Hespérides, ce qui lui valut l'immortalité.
Fragments du fronton du temple archaïque dit Hécatompédon « temple de cent pieds », situé sur l'acropole d'Athènes, à l'emplacement du Parthénon actuel et démoli en -490, après la victoire de Marathon. À cette place se sont donc succédé trois temples : l'Hécatompédon (avant -490), puis le très éphémère Préparthénon (de -490 à -480, inachevé), enfin le Parthénon.
Monstre à triple corps et queue de serpent.
Le premier monstre apporte l'eau, le second, le feu et le troisième, l'air.
Fronton archaïque de petite taille, figurant la réception d'Héraclès par Zeus et Héra.
Éléments brisés d'un fronton archaïque, découverts en 1888 à l'est du Parthénon. Ce fronton peut appartenir au premier temple dit « Hécatompédon » ou à un autre bâtiment annexe.
Le fronton est, également appelé fronton de la lionne, renferme au centre deux lions placés symétriquement tuant un veau (un seul a été retrouvé) et deux serpents aux angles latéraux. Le sens de cette scène est inconnu. La lionne a des détails féminins (poitrine) et masculins (crinière), probablement en raison du manque de connaissances des artistes grecs sur ces animaux, qui ne peuplaient plus la Grèce au -VIe siècle.
Parmi les autres sculptures subsistantes figurent quatre chevaux et deux panthères sculptées en relief, issus des métopes du temple, et une gorgone très fragmentaire provenant de l'acrotère central.
Le style des sculptures est typique du début de la période archaïque. Les scènes des frontons et des métopes sont semi-narratives, comprenant des figures humaines ou moitié humaines, moitié animales, avec des animaux placés de manière symétrique ou répétitive, rappelant les motifs de la céramique grecque contemporaine. Les humains sont caractérisés par le sourire archaïque ; les corps humains et animaux sont sculptés avec un manque de confiance par rapport aux sculptures du temple d'Athéna Polias, construit sur l’Acropole un demi-siècle plus tard.
13 months ago.

Sign-in to write a comment.