See also...

- FRANCE - - FRANCE -



Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

22 visits

Sculptures

Dame Carcas à la porte narbonnaisse.

Dame Carcas à la porte narbonnaisse. 

Buste de la Dame Carcas devant la porte narbonnaise. Symbole de résistance, il est érigé au xvie siècle par le consul de la ville dont les doléances ne sont pas prises en compte par le roi de France.
Translate into English

Marco F. Delminho, Nouchetdu38, Armando Taborda have particularly liked this photo


Comments
 Demetrius Chryssikos
Demetrius Chryssikos club
Dame Carcas est un personnage légendaire de la ville de Carcassonne. Elle est selon la légende la femme de Ballak, prince musulman de Carcassonne, qui est tué au combat contre Charlemagne. À la suite du décès de son mari elle aurait pris en main la défense de la
ville face à l'armée franque et l'aurait repoussée.
Le récit légendaire apparu au xvie siècle affirme que Charlemagne et son armée étaient aux portes de la ville de Carcassonne afin de la prendre, cette dernière était alors aux mains
des Arabes. La cité de Carcassonne avait pour roi un musulman du nom de Ballak.
Ce dernier apprenant l'arrivée des troupes franques de Charlemagne, part à sa rencontre avec son armée mais est défait par l'empereur ; lui et tous ses hommes périssent durant
la bataille. Dame Carcas, l'épouse de Ballak, apprenant la mort de son mari organise la défense de la cité.
La Princesse Carcas aurait d'abord utilisé une ruse consistant en la réalisation d'hommes
de paille, chacun avec son arbalète, qu'elle fait fabriquer et placer dans chaque tour de l'enceinte. Faisant le tour des murailles, elle ne cesse de décocher des traits sur les ennemis en faisant croire qu'ils sont tirés par ces faux soldats, afin de décourager les assiegeurs.
Le siège mené par les Francs s'éternise et il dure depuis déjà cinq ans. Au début de la sixième année la nourriture et l'eau se font de plus en plus rares et la plupart des soldats
de la cité sont morts. Dame Carcas aurait eu alors l'idée de faire l'inventaire de toutes les réserves qui lui restent. La ville étant sarrasine une part de la population, musulmane, ne consomme pas de porc. Les villageois amènent ainsi à Dame Carcas un pourceau et un
sac de blé. Elle fait engraisser le porc avec le sac de blé puis le précipite depuis la plus haute tour de la Cité au pied des remparts extérieurs.
Charlemagne et ses hommes, croyant que la Cité déborde encore de vivres au point de gaspiller un porc nourri au blé, lève le siège. Voyant l'armée de Charlemagne quitter la plaine devant la Cité, Dame Carcas remplie de joie par la victoire de son stratagème décide de
faire sonner toutes les cloches de la ville. Un des hommes de Charlemagne se serait
alors écrié « Carcas sonne ! », d'où le nom de la Cité.
Selon l'historiographie, Dame Carcas est un personnage qui relève de l'ordre du légendaire. La légende peut selon certains dériver de chansons de gestes médiévales disparues.
Elle fut recueille d'après la tradition orale par divers auteurs notamment au xvie par Jean Dupré et au xviie siècle par Guillaume Besse et Guillaume Catel. Charlemagne n'a probablement pas fait le siège de Carcassonne, son père Pépin le Bref l'ayant déjà
prise aux Sarrasins vers 759, alors que Charlemagne avait 17 ans.
À l'entrée du pont-levis, le buste de Dame Carcas accueille les visiteurs. Il s'agit d'une réplique. L'original, datant du xvie siècle, est conservé au château.
Il existe une auberge de Dame Carcas dans la cité.
Des sablés au nom de Friandises de Dame Carcas sont commercialisés par l'Épicerie
de la cité.
7 weeks ago. Edited 7 weeks ago.
 Armando Taborda
Armando Taborda club
La Dame Carcas n'est pas du même style des murailles! Le contraste des styles est provocateur! Très intéréssant!
7 weeks ago.
Demetrius Chryssikos club has replied to Armando Taborda club
Merci Armando !!!
7 weeks ago.

Sign-in to write a comment.