See also...


Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

153 visits

Temple protestant de Châlons

Temple protestant de Châlons
Châlons-en-Champagne

Comments
Demetrius Chryssikos
Demetrius Chryssikos
Dès la promulgation de l'Édit de Nantes en 1598, les protestants de la région châlonnaise autorisés à exercer librement leur religion, se sont rendus dans un premier temps à Compertrix pour assister aux offices et tenir leurs réunions.
Le 10 juillet 1682, un autre lieu fut choisi et la communauté de la RPR ( Religion Prétendue Réformée) s'est implantée sur le territoire de Fagnières près d'un chemin qui deviendra plus tard la rue des Guinguettes. Un temple de 23 m sur 17,5 m fut édifié puis détruit en 1688, après la révocation de l'Édit de Nantes, plongeant la communauté protestante dans la clandestinité jusqu'à l'Édit de Tolérance en 1787.
Le négociant Jacquesson ouvrit plus tard un lieu de culte dans sa propriété du Petit-Fagnières. Après son départ en 1874, ce lieu est transféré rue de Choiseul. Mais il faut attendre 1875 pour que soit créé officiellement un poste pastoral. Le pasteur Andrault, aidé par le rémois Paul Krug acquiert alors un terrain situé 18 bis rue Lochet, permettant ainsi la construction d'un nouveau temple de style ogival, dessiné par Louis Gillet et réalisé par l'architecte rémois Gosset. Le portail est surmonté d'un gable et d'une grande baie. L'édifice sera inauguré le 11 novembre 1880.
4 years ago.