1/400 f/11.0 24.0 mm ISO 800

NIKON CORPORATION NIKON D750

AF-S Zoom-Nikkor 24-70mm f/2.8G ED

EXIF - See more details

See also...

Karp Panta group Karp Panta group


Pictures for Pam Pictures for Pam


Dans la rue Dans la rue


The Photographer The Photographer


Une image, un sourire Une image, un sourire


Where in the World? Where in the World?


Orange positive Orange positive


Tolerance Tolerance


TRAVELOGUE TRAVELOGUE


Give PEACE a Chance! Give PEACE a Chance!


# NEW # # NEW #


Au dessus de la marmite Au dessus de la marmite


40 + Faves 40 + Faves


Your Shock Photos Your Shock Photos


Regards Photographiques Regards Photographiques


Regards Regards


FACES FACES


100-200 Views 100-200 Views


open daily open daily


50+ Faves 50+ Faves


Portraits Portraits


People People


Nikon Nikon


Photojournalism Photojournalism


Portrait Portrait


National Geographic National Geographic


Travel Photo Forum Travel Photo Forum


Travel Photography Travel Photography


See more...

Keywords

Nikon
Mexique
Indien
Marché
Commerçant
San-Cristobal-de-las-Casas


Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

297 visits

Photo clandestine

Photo clandestine
San Cristobal de Las Casas (Mexique) - Cette semaine nous restons au Mexique, mais je commence une nouvelle série sur les photos « volées ». Des photos pour lesquelles je n’ai pas demandé l’autorisation car je savais qu’elle serait refusée. Une attitude récurrente dans ce pays qui émane surtout des indiens d’origine précolombienne. Mais dans les grandes villes où les lieux touristiques, il est quand même plus facile de photographier.
Difficile d’en vouloir à ces indiens qui ont été spoliés et méprisés pendant des siècles par les "conquérants" qui, par vagues successives, ont pris possession de leur pays. Alors, le « gringo » on s’en méfie et on ne lui fait pas de cadeau.

Lors de mon dernier voyage au Mexique en 2018, 80 % de mes photos ont été obtenues frauduleusement. Je n’aime pas travailler de la sorte, mais c’était ça ou revenir avec une poignée d’images posées, sans grand intérêt.

La photo qui inaugure la série (déjà été publiée sur ce site), a été prise à San Cristobal de Las Casas, une ville de l’Etat du Chiapas. Une ville particulièrement agréable, même si les restaurations successives pour en faire un lieu touristique, la font désormais ressembler à un décor de cinéma.
Là aussi, il suffit de s ‘écarter du coeur historique pour retrouver un semblant d’authenticité et avoir une idée du quotidien des mexicains.

L’homme présenté aujourd’hui a été photographié sur le « marché indigène » où la population locale vient se ravitailler. Quelques voyageurs viennent parfois se perdre ici, assez tard dans la matinée, mais ils ne restent pas longtemps, préférant le marché artisanal, situé 500 mètres plus bas au pied d’une église.

Sachant que je n’allais pas porter l’oeil dans le viseur de mon boîtier, j’ai calé mon zoom sur la focale la plus courte : 24 mm. Comme ça fait plusieurs jours que je viens en ce lieu, je sais que les hautes et basses lumières cohabitent en permanence. Ce qui n’est pas un cadeau en photo, surtout quand on ne peut pas mesurer précisément la lumière. J’ai donc choisi une sensibilité intermédiaire pouvant encaisser un léger manque de luminosité comme les hautes lumières (800 iso).

Pour prendre cette image, j’ai orienté légèrement vers le haut et au jugé, mon appareil qui est à la hauteur de ma poitrine. J’ai déclenché. Là, ça a plutôt bien fonctionné. Le cadre ressemble à quelque chose et les couleurs sont correctes. La lumière globalement uniforme n’a pas piégé mon Nikon. Ce qui n'a pas toujours été le cas lorsque les lumières étaient plus difficiles.

Cette technique permet de m’approcher très près des sujets, prétextant regarder un objet, comme ici, un panier en osier. Mais il ne faut utiliser cette technique aléatoire qu’en cas de nécessité. Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de photos ratées qui, si j’avais pu travailler normalement auraient été de bonnes images. Frustrant. En revanche, ça m’a obligé à changer mes habitudes de travail. Avec un peu de pratique, avec cette technique de la « photo au jugé », on parvient à réduire sensiblement le nombre d’images ratées.
Translate into English

LoloXpro1, Tanja - Loughcrew, M♥rJ Photogr♥phy !! ( Marj ), Wierd Folkersma and 58 other people have particularly liked this photo


23 comments - The latest ones
 Jaap van 't Veen
Jaap van 't Veen club
Nice and colourful street scene.
Safe and healthy week ahead.
2 months ago.
 Madeleine Defawes
Madeleine Defawes club
Superbe image réussie !
Bonne semaine. Amitiés
2 months ago.
 Jean
Jean club
A splendid image. Decisions....decisions......
2 months ago.
 Claudia G
Claudia G club
Quelques fois il faut feinté pour prendre des photos !! Un endroit que j'ai beaucoup aimé au Mexique.
2 months ago.
 William Sutherland
William Sutherland club
Awesome shot! Stay well!

Admired in:
www.ipernity.com/group/tolerance
2 months ago.
 Annemarie
Annemarie club
ahhhh the colors........ beautiful the series.
2 months ago.
 Xata
Xata club
Pour faire cela mon Q2 est parfait, 28mm et suspendu autour de mon cou avec la mesure juste pour déclencher et que ce soit cadré. Le déclencheur étant totalement silencieux... une main sur une écharpe qui cache le doigt sur le déclencheur et le tour est joué...
Ta photo est très expressive.
2 months ago.
 Jean-luc Drouin
Jean-luc Drouin club
On a à peu près la même technique, mais ne ne cache pas mon doigt, le déclenche est sensible et on ne voit pas si on appuie dessus. Souvent la personne photographiée regarde ailleurs ou vous regarde dans les yeux. C'est toujours le cadrage -que j'aime précis - qui pose problème. C'est un peu la roulette russe. C'est la raison pour laquelle il faut être très près du sujet (au grand-angle) pour éviter au maximum les éléments parasite. D'autant que j'évite de recadrer mes photos.
2 months ago.
 Julien Rappaport
Julien Rappaport club
Photos " volées " , cela m'arrive de temps en temps .......
C'est toujours très intéressant tes commentaires , et cela permet de comprendre un peu mieux tes photos .
2 months ago.
 annaig56
annaig56 club
un beau portrait expressif et les couleurs top qui éclairent la scène,,
2 months ago.
 Robert Cabaret
Robert Cabaret club
Dans un portrait, j'aime l'authenticité...!

Il m'arrive de " voler " l'image de quelqu'un mais, je vais voir la personne, je lui montre la photo et lui explique ma " démarche " en m'excusant, et lui propose spontanément de détruire le cliché devant elle, si elle l'exige ....
J'ai rarement été " mal reçu " et j'obtiens souvent une adresse mail pour adresser le cliché...

J'aime cette série sur le Mexique mais, j'ai quand même un " penchant " certain pour l'Asie...!

Amicalement.
2 months ago.
Jean-luc Drouin club has replied to Robert Cabaret club
Moi aussi Robert, je photographie et, ensuite, comme toi, je vais montrer la photo. C'est ma technique la plus courante. Ca permet de garder une attitude naturelle. Les gens sont quasi-systématiquement contents. En revanche, je ne propose pas d'effacer la photo. Au Mexique, je n'avais pas d'autres solution que la "clandestinité".
Sinon, moi aussi l'Asie à ma préférence. Même si chaque continent à ses points forts.
2 months ago. Edited 2 months ago.
 Typo93
Typo93 club
J'emploie parfois cette technique aussi. Je reconnais que je ne m'intéresse qu'à la scène dans ces cas-là, pas à la composition (même si je peux l'imaginer souvent). Photographiant au jugé, je prends 5, 10, 15 images au grand angle pour avoir "de la marge" car elles sont généralement de travers et je les redresse en post-traitement. Si le cadrage "fonctionne", c'est bon, sinon c'est poubelle.

Dans mon album "Dans le métro", les 3/4 ont été prises de cette façon.
www.ipernity.com/doc/1107157/album/985968

Comme toi, ce n'est pas la méthode que je préfère mais c'est amusant.
Que HCB me pardonne...
2 months ago.
Jean-luc Drouin club has replied to Typo93 club
Pas mal Typo ta série sur le métro.
2 months ago.
 Nautilus
Nautilus club
cette méfiance envers les photographes je l' ai ressentie aussi quand j' y suis allé en 1978. J' avais acheté en France un " squintar" , un dispositif que je vissais sur mon objectif et qui me permettait de photographier à 90° . Il fallait une certaine habitude pour l' utiliser , et souvent ,même si tu visais dans une autre direction , la personne photographiée t' avais déjà repéré. Je pense que ce n' est plus guère utilisé aujourd'hui , d' autant que nous disposons maintenant de déclencheurs ultra silencieux.
2 months ago.
 J.Garcia
J.Garcia club
Splendide capture
Ces photos sont les plus surprenantes pour moi
Comme je n'ai pas de technique photographique, je prends généralement peu de photos de personnes
J'apprécie, vraiment, ton texte
2 months ago.
 tiabunna
tiabunna club
A colourful street scene and I found your notes on your technique for images such as this very interesting.
2 months ago.
 michael / nureinmoment /
michael / nureinmome… club
another very well done portrait!!
2 months ago.
 Keith Burton
Keith Burton club
A very nice candid capture Jean-luc and an interesting explanation of how you went about taking it.
2 months ago.
 Proxar
Proxar club
beautiful!
2 months ago.
 Ernest CH
Ernest CH club
Ca y est - voleur de photos - mdr - merci pour la suite sur le Mexique
2 months ago.
 Trudy Tuinstra
Trudy Tuinstra club
very good portrait
2 months ago.
 trester88
trester88 club
Faszinierender Gesichtsausdruck!
2 months ago.

Sign-in to write a comment.