Jice 17

Jice 17

Posted on 03/17/2016


Photo taken on March 16, 2016


See also...


Authorizations, license

Visible by: Everyone
All rights reserved

45 visits

dialogue intérieur

dialogue intérieur
Ca fait une heure qu’il pérore, Desbordes, le gros rouquin imbu de lui-même. On peut dire que ça déborde … Houps, j’ai failli éclater de rire à mon bon mot ! Alors que je pense réussir très bien à boire ses paroles que je n’écoute pas. Ah ! Son teint rougeaux, son menton levé surtout quand il prononce le mot stratégie qu’il réussi à placer dans presque toutes ses phrases. Et Lefèvre, à côté de lui qui se tient la tête, il ne fait même pas semblant de l’écouter, que pense-t-il ? A son repas de midi. Tiens si j’essayais de lui proposer de déjeuner avec moi à midi. Le petit asiatique au coin de la rue est sympa. Il va falloir que je fasse vite, je soupçonne Simone Quintard d’avoir des vues sur lui. Sans me vanter, je suis quand même plus présentable. J’ai même mis mon joli collier sur le décolleté de mon chemisier vaporeux, une jupe serré et des chaussures à talon.
Bla, bla … enjeu stratégique … ça continue. Pas difficile de résumer la séance. Et toutes ces nanas qui grattent comme si elle ne voulait faire croire qu’elles ne veulent pas en perdre une miette du discours du rouquin ! Comme réunion inutile, elle est gratinée celle-là ! Oh la la, est-ce que j’ai sorti le chat ce matin ? Je l’ai accompagné à ses croquettes mais ensuite ? Oh puis après je m’en fiche, ce n’est pas lui qui va ma gâcher mon tête à tête avec Lefèvre. On est quel jour aujourd’hui ? Ah oui, c’est mercredi, ce soir j’ai danses africaines. J’imagine Desbordes tortillant des hanches, les bras en l’air sur les rythmes du tam-tam. Ca pourrait s’appeler La stratégie de l’anthropophage ! … Josiane, Josiane ?
Il m’a appelé ce con !
Ouf ! Pas compliqué. J’ai glissé quelques managements entrepreneuriaux stratégiques, dans le village global macluhannien, ça lui a plu, je pense qu’il va le replacer. Manquerait plus qu’il m’invite au chinois à midi tiens ! Va falloir jouer serrer si je veux que cette réunion serve au moins à quelque chose. Mon estomac gargouille, il ne doit pas être loin de midi. L’autre bafouille en guise de conclusion, tout l’intérêt de la ligne stratégique qu’il veut développer dans l’entreprise. Il est temps de me caler dans mes starting-blocks. Je calcule l’itinéraire optimal pour foncer sur Lefèvre avec un papier à la main pour faire semblant de lui demander quelque chose d’important tout en lui glissant à l’oreille de me retrouver chez le Chinois .

Comments