La chapelle du cimetière de Picpus (1640)

Cimetière de Picpus



La chapelle du cimetière de Picpus (1640)

A gauche, le pavillon Louis XIII.

Chapelle

(voir note)

1306 noms, liste 1


1306 noms, liste 2

(voir notes) "Du 14 juin au 27 juillet 1794, pendant la Terreur, 1306 personnes d'origines sociales diverses, âgées de 16 à 85 ans, sont exécutées place du Trône Renversé (actuelle place de l'Île-de-la-Réunion, près de la place de la Nation). Le massacre ne cessera que quand l'un des principaux instigateurs, Maximilien de Robespierre, fut condamné et guillotiné par ses complices, effrayés d'être eux-mêmes entraînés dans cette folie meurtrière. Les cadavres étaient jetés la nuit, en cachette, dans deux fosses communes creusées au fond du jardin d'un ancien couvent réquisitionné." Le petit cimetière de Picpus est donc composé de ces fosses communes et des tombes des descendants des victimes. C'est le cimetière de l'aristocratie française. On peut toutefois voir sur les notes que la majorité des guillotinés étaient des gens du peuple (maçons, épiciers, domestiques, agriculteurs, etc). C'est le seul cimetière privé de Paris*. Ouvert de 14 à 17 h. Entrée 2 €. (* d'après Wikipédia il y a aussi le cimetière des Juifs portugais de Paris, inaccessible au public)

Le parc du cimetière de Picpus

Le cimetière lui-même se trouve derrière le mur. En note, le plan des lieux : - en jaune, la chapelle - en vert, le parc - en rouge, le cimetière et les fosses communes.

Location:
View on map


Que des princes, ducs, comtes, vicomtes...


La plus belle tombe du cimetière

Tombeau de Charles de Montalembert.

M. le Comte de Blancmesnil est oublié depuis longtemps

Il n'est pas le seul dans ce cas mais lui, il bat les records d'oubli !

Armoiries

18 items in total