le lien pour s'inscrire : www.photoshop.com/express/index.html

[FR]

L'inscription est possible même d'en France, j'ai testé et dans la seconde j'ai eu mon compte ouvert. Je note au passage l'espace de stockage de 2Gb et la publication on line via des albums. Pour ma part, ca me fait penser à un Picasa.

L'interface est en flash, un slideshow est disponible et les images sont protégées du clic droit grâce à la technique flash.

Mais attention aux conditions d'utilsation, bien que l'auteur garde le droit de propriété de la photo, Adobe s'octroie le droit d'utilsation, y compris commercial, des photos déposées en mode public sur son site.

 

Brève repris du Monde Informatique

Clairement, Photoshop Express est loin du potentiel de son aîné, pensé pour les passionnés, Photoshop Elements. N'escomptez pas la gestion des calques, les divers filtres et la profondeur de réglages par exemple. Surfant sur la vague des logiciels en ligne, le service d'Adobe se compare plutôt à un SplahUp ou Fotoflexer et il intègre d'ailleurs des fonctionnalités spécifiques au Web : espace de stockage de 2 Go, possibilité de partage, d'importation et d'exportation vers les sites communautaires comme Facebook ou FlickR, consultation des autres profils utilisateurs... L'utilisateur peut également créer des galeries et diaporamas en quelques clics.

Le point fort de Photoshop Express est sa prise en main. L'interface, conçue en Flash et proche de Photoshop Elements 6, est agréable, très rapide et didactique. Un survol de la souris au dessus de chacun des 17 outils explique brièvement leur fonction. Au niveau possibilités justement, le service propose le recadrage, la correction de l'exposition, de la balance des blancs, des yeux rouges, la conversion des couleurs, etc. Six de ces outils appliquent des effets sur le cliché et proposent une frise de rendus en temps réel très pratique.

Evidemment, les connaisseurs de Photoshop Elements, s'ils apprécieront la possibilité de retrouver et de retoucher leur cliché depuis n'importe quel PC, regretteront les absences marquantes, notamment la gestion des calques qui empêche par exemple de fusionner deux photos. Mais rappelons que le service est totalement gratuit et sans publicité. Une situation qui pourrait ne pas durer si l'on en croit les propos de Frédéric Massy, responsable marketing Europe de l'Ouest d'Adobe, qui déclarait en février à nos confrères d'écrans.fr : « Pour Photoshop Express, on va reprendre le modèle qu'on utilise pour Premiere Express. C'est-à-dire un modèle économique basé sur la publicité, mais aussi sur le partage de revenus et le partenariat avec des sites. »