Montpellier, ville de chaleur et de soleil par excellence, n'avait vraiment aucune raison de s'intéresser à un sport, qui semblait réservé, en France, à des villes de montagne comme Gap, Briançon, Grenoble ou à ses bastions de plaine, Rouen, Amiens.

A l'ombre des palmiers ou sur les plages de Maguelonne, ce sport là n'évoquait que le froid, pardi !

 

Cette erreur, Végapolis allait la réparer... Car s'il se joue sur une surface glacée, le hockey sur glace est un des sports les plus chauds qui soit. Son engagement physique, ses contacts à très grande vitesse, son jeu alerte et si rapide, ainsi que sa dimension spectacle étaient taillés sur mesure pour cette ville jeune et vivante, où l'on ne demande qu'à s'enflammer.

C'est de cela que les Vipers sont nés et ont grandi.

Parti de rien, ce club gravit un à un les échelons du hockey national. Sous l'égide de quelques bénévoles qui y ont cru, les Vipers ont réalisé l'exploit de monter de deux divisions en autant d'années. Derrière cette ascension sportive fulgurante, le club a grandi, s'est structuré, sans jamais perdre de vue ses valeurs et ses ambitions.

Et avec mon petit appareil, je contribue à l'image du club dont voici quelques visuels : 


Bâche de 4 x 3.70 m apposé sur la façade de la patinoire Végapolis de Montpellier pour 2007 / 2008
 
  

          
Flyer 2006 / 2007                                           Flyer 2007 / 2008