je la trouvais si belle

elle a bercée mes soirées d'adolescente

par ses films, par son visage, le charisme de ses rôles

"La Divine "

mais à l'écran ... la Reine Christine ... Camille (Marguerite Gautier ) ... Anna Christie ... Mata Hari ... Grand Hôtel ... la femme aux deux visages... le baiser ...Marie Walewska ... Ninotchka et les autres !

Un soir de tempête de neige, le comte russe Vronsky, aide de camp du Grand Duc, fait la connaissance d'une femme à la fois mystérieuse et magnifique. Comme ils ne peuvent rejoindre Saint-Pétersbourg, ils passent la nuit dans une auberge et Vronsky tente de la séduire, de force, mais elle le repousse froidement.

Quelque temps plus tard, lors d'une réception organisée chez lui par le député Karénine, Vronsky est présenté à l'épouse de celui-ci, Anna. C'est la femme de la nuit glaciale: il essaie alors de se faire pardonner son comportement déplacé, ce qu'elle concède finalement. Anna a un jeune fils, Sergei, pas encore adolescent, avec qui elle partage un amour mère-fils fusionnel.

Une passion se développe naturellement entre Anna et Alexei Vronsky, ce qui commence à se savoir dans l'aristocratie de Saint-Pétersbourg, tout pour déplaire au mari.

Anna choisit l'amour avec un grand A et le comte et part avec lui trois mois voyager en Europe....