....... et j'y retrouverai
toi Ophélie la douce
pure et suicidaire
du coeur
à ne vouloir n'être
qu'à un seul
ou toi
Werther à l'âme brisée
dont les échos
me parviennent en vain
comme pour le dire
non à ces élans du coeur
est-ce pour les avoir
voulu ...
et en sortir ébrêché
et toi Orphée
le prince
qui a su traverser
ce miroir qui me fait face
dis moi
si vraiment ce labyrinthe
cher au poète
dis moi
comment on y rentre
au risque de n'en plus retourner

F E