TOI mon Bao
mon frangin
mon petit frère

je te connais depuis si longtemps

combien de fois tu m'as fait battre le coeur

je me souviens
tu avais à peine 18 ans quand on s'est rencontrés
tu en as 20 de plus ou à peu près
nos routes n'ont cessé de se croiser encore et encore ...
plusieurs années nous avaient séparés et .......
c'est toi qui m'avait reconnue entre deux répèts
tu venais auditionner
moi ,,,, je t'avais juste égaré dans ma mémoire
juste enfoui dans un petit recoin !!!
et lorsque plusieurs mois plus tard
nous nous sommes retrouvés sur un staff commun
nos jours passés,,, d'autrefois
eux n'avaient guère changés

même blagues
même pression avant de rentrer en scène
même confidences
même émotion au lever de rideau
combien de fois ,,, tu m'as fait trembler
de crainte de te voir te planter dans un de tes rôles
tu vas rire ,,, en 2001 ,,,, tu t'avançais si près de la fosse d'orchestre
j'étais là à t'écouter dans une loge d'avant scène avant d retourner moi aussi sur le plateau !!!
et bien j'étais tétanisée à l'idée que tu pouvais tomber dans cette fosse ,,, toi dans tes élans verdiens, pucciniens, véristes et cette scène sans aucune sécurité
mais non ,,, avec ta hargne,,, tu ne risquais rien comme si elle te protégeait ...
je t'ai parlé ce matin encore de mon portable
encore à batifoler ,,, à délirer en attendant quelques petits mois pour retravailler ensemble
et lorsque je t'ai entendu là sur cette vidéo sans image,,, c comme si tu chantais pour moi ,,,, comme c fois où nous nous échappions pour chahuter comme des enfants,,,comme pour exarcerber ce trac qui sait ou a su tant de fois me tétaniser, me ratatiner
voilà c'était juste pour te dire çà
si tu passes par là entre Monte Carlo, Sofia, les Canaries ou dieu sait où !
ne te marre pas trop de me lire
c'est bien le moins
que je t'écrive ces quelques mots
en t'écoutant là dans un de tes rôles de prédilection !!

 

t

tairi