c ce que tu m'as chuchoté en coulisses peu avant de rentrer en scène
comme un compliment
comme un cadeau
moi qui me sentais gênée de te demander traduc et traduc
en t'attrapant ici ou là
sur un signe
sur un clin d'oeil en aparté
près de la machine à café
ou comme tout à l'heure après une répétition
où je me suis retrouvée ratatinée
maquillée, costumée
en nage sous un costume
où nous devions demeurer figés pire que des automates
c souvent qu'à ces moments là
le nez nous pique
ou
la moindre poussière peut nous entraîner
un éternuement interdit ...
et je ne parle pas de cette scène des sorcières
où on rampe dans des attitudes
qui nous font ressembler à des Quasimodos
et après avoir passer + de temps
à s'enlaidir que la moindre des top models à se faire une beauté pour un défilé de mode !!
jamais tu ne m'as refusé !!!
oui comme tout à l'heure
tu as laissé tes potes
pour prendre mon carnet
et me noter encore et encore
ce que je te demandais
la seule chose que tu me réclames désormais
c'est mes notes de blog !!!!!!!!!!!
il y a quelques heures à peine
tu avais les yeux presque mouillés
en m'avouant presqu'en t'excusant
" tu sais c vrai jusqu'à maintenant ,, je ne connaissais pas tout ce que tu me dis ,,, à Rabat chez moi, je me contentais de mon travail, franchement tu sais Malika,, tout çà je ne savais pas, je ne voyais pas"
tu me rajoutas " j'ai lu ce que tu m'as appris sur M Bougrine, et les autres,, pttr je les ai croisés sans mm les voir"
mm ce village où on se gèle plus que chez nous en plein hiver
ou cet autre où l'eau est un luxe inaccessible ,,, tu l'ignorais
et quand je te dis ,,, Sefrou, Layyoune, Dakhla
tu demeures un enfant qui m'écoute sans en perdre une miette

toi l'artiste
toi le professionnel
toi l'humble
la première fois que je t'ai entendu
c vrai je t'ai trouvé trop top ,,, trop cool aussi
j'étais étonnée de ta compétence dans notre culture
tu m'as pris par l'épaule là en coulisse en me faisant promettre de te filer tous ce que j'aurais désormais, en français,, en arabe aussi forcément !
tu m'as presque engueulée d'être gênée de te demander de l'aide
ou de m'excuser de mon arabe de francophone bidon, couleur daryjja côté Alger, côté Oujda, côté un peu de partout......
forcément à parler à tous à ma façon
façon zone façon n'importe quoi ,, parfois !!!
par contre je t'ai tétanisé en corrigeant mes propres fautes en les décortiquant moi même
tu ne savais pas que j'avais étudié
ta grammaire à toi, ta conjugaison si difficile pour nous
et le reste .., cette syntaxe pas simple non plus ...
par contre tu as vit pigé que nos carences à nous , ben oui c le vocabulaire comme dans toutes les langues ,,, mais surtout quand on apprend dans des conditions pas aisées une langue qui finalement ne se parle pas, et que celle qui se parle -la dialectale- daryjja ben elle ne s'étudie pas grrrrrrrrrrrr
trouvez la faille ,,,,, !!!!!!!!!!!!!
et aux côtés d'enfants qui pouvaient largement être les miens
auprès d'enseignants dont certains étaient aussi jeunes que compétents
autant dans des mosquées de banlieue
qu'à Paris il y a encore 3 ans où je me rendais tous les samedis pour une journée au long cours
alors voilà !!!!!!!
on a passé un pacte !!!!!!!!!!
"plus de gêne ,,, vu que çà ne te gêne pas ,,, au contraire,,,,"
par contre
"okkkkkkkkkk je te les ferai et filerai mes docs du bled,,,, promis/juré ,,,,,,"
et par dessus le marché
" okkkkkkkkk au boulot, dans les couloirs on continuera à se parler mon daryjja zone, en ce qui te concerne,, je sais que tu n'auras aucun mal à me décrypter
"