et je me sens mourir
et je me sens partir
fatiguée de vivre
lasse de ... qu'importe
le souffle s'évanouit sous mes traits
le sang s'efface de mes veines
et j'ai la haine
et j'ai la rage
de mon impuissance
le ciel m'a lâchée
un beau jour
jour d'espoir
instant couleur abandon
et imposé de désespérer
j'ai attrapé une étoile
mais elle m'a brûlée
j'ai goûté le miel et l'ambroisie
il ne m'en demeure que le fiel
j'ai touché l'aile de l'ange
ma main s'est retrouvée
consumée d'une braise ardente


"feuillets épars"
G M R