j'ai mal de toi
j'ai mal à l'âme
j'ai mal de ce qui n'est pas toi
mais je ne pleure pas
juste là
au creux du coeur
j'ai cette pointe
qui me blesse
de ton absence
de ce qui m'échappe
de ce que le vide me cède
mes larmes ne se voient pas
mes larmes sont sèches
invisibles à l'oeil de l'autre
ma gorge parfois serrée
se masque d'un sourire
à l'encontre de la gent humaine
où seul me perçoit
l'enfant mon égal
j'ai mal de toi
mais je ne souffre pas
c juste là
juste comme çà
comme un coeur brisé
de parcelles éparses
et recomposées
je le sens là
éclaté en mille
mais loin de me briser
il se joue de moi
et continue de battre
juste à sa convenance

"feuillets épars"