.que je sois lasse de vivre
ou que je veuille attraper les étoiles
je ne cesse de l'écouter la regarder
cette vidéo qui me transporte
tiens ce soir par exemple
je viens de la retrouver
je l'avais perdue
elle me manquait
comme un être cher
comme un coup de coeur
comme un élan magique
pour sa musique
pour ses couleurs
pour son désespoir
pour la magie de ses violons
la démarche qui tangue
parmi ce dédale de roches blanchies
sur cette route blafarde et rétamée de soleil
c comme si je marchais avec elle
le long de ces collines couleur amande
ces ruelles dont on se dit
qu'elles pourraient d'ici ou d'ailleurs
pour l'entrée dans l'église
pour la douleur de Santuzza
pour le regard des amoureux
pour cet orgue que je perçois sous le regard des fidèles...
et ce dernier accord pour clore
parmi l'ocre ou le doré immatériel
mektoub d'une douleur ancestrale
qui terrasse le coeur
de l'enfant comme de l'ingénue