Titre : Traversée de la Manche
Écrit le 10.06.2008 

Un Français de 39 ans, Stéphane Rousson, devrait tenter mardi matin de traverser la Manche à bord d'un dirigeable à pédales, ce qui constituerait une première, a annoncé lundi son équipe à l'AFP.

Si les conditions météorologiques restent favorables (vent très faible), il devrait partir vers 04H30 (heure française) de la plage de Dungeness, dans le sud-est de l'Angleterre, et arriver sur le littoral du Nord-Pas-de-Calais environ cinq heures plus tard.

Ce passionné de sports extrêmes doit effectuer la traversée de 55 km à environ 30 m de l'eau, installé comme sur un vélo en position semi-allongée, sous son dirigeable de 160 m3 et de 16 mètres de long.

Le pilotage se fait par l'orientation de deux hélices indépendantes, de 3 m de diamètre, placée de chaque côté du pédalier.

Prévue à Wissant (Pas-de-Calais), l'arrivée pourrait se décaler sur le littoral vers Boulogne-sur-Mer en fonction du vent et se faire en amerrissant si celui-ci est trop fort, a expliqué l'aventurier dans un communiqué.

"Je me suis préparé à cet amerrissage - impressionnant mais pas dangereux - lors de plusieurs entraînements en rade de Toulon l'été dernier", a-t-il précisé.

Deux bateaux le suivront et pourront communiquer avec lui.

Selon Stéphane Rousson, titulaire d'un brevet de pilote privé, l'idée de traverser la Manche avec un ballon à pédales est née il y a près d'un siècle.

"Les matériaux de l'époque étant trop lourds, il fallut attendre 1984 pour voir les premiers ballons à propulsion musculaire susceptibles de réaliser cette performance", a-t-il souligné, en précisant que quatre ans avaient été nécessaires à la réalisation de son projet.

En mars 1993, Nicolas Hulot et Gérard Feldzer avaient échoué dans leur tentative de traverser l'Atlantique à bord d'un dirigeable biplace à pédales de 900 m3 après 1.500 km de vol, près des îles du Cap Vert.

Le 25 juillet 1909, à bord de son monoplan, Louis Blériot avait mis 37 minutes pour effectuer au-dessus de la Manche les 48 km séparant Calais et Douvres.

En 1979, un cycliste américain Brian Allen avait réussi la première traversée de la Manche à bord d'un avion à pédales.

*********************************************************************************

Titre : Accusé et juré !
Écrit le 10.06.2008

Un homme accusé de meurtre et qui doit comparaître en septembre devant les assises a eu la surprise d'être convoqué pour devenir juré à son propre procès, a-t-on appris auprès de son avocat, confirmant une information du quotidien régional La Provence.

Pierre Piasco, 55 ans, doit comparaître en septembre devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône car il est soupçonné d'être l'auteur de coups de feu ayant provoqué la mort d'un homme, après une altercation dans un bar d'Aix-en-Provence, le 1er décembre 2006.

C'est également pour cette session d'assises de septembre qu'il a été convoqué en tant que juré, a indiqué son avocat, Me Jean-Louis Keita.

"Il y avait une chance sur un milliard pour que cela se produise", a souligné ce dernier, visiblement amusé, ajoutant que son client avait l'intention de répondre favorablement à la convocation qu'il a reçue.

Afin qu'il puisse remplir son devoir de citoyen, l'avocat a d'ailleurs fait une demande de remise en liberté de son client, "toujours présumé innocent dans l'attente de son procès".

*******************************************************************

********************************************************************

Titre : Un procès annulé...
Écrit le 11.06.2008

Après 66 jours d'audience, un grand procès a dû être arrêté à Sydney, plusieurs jurés ayant été surpris en train de jouer au Sudoku pendant les débats.

Le juge Peter Zhara du tribunal de Sydney a décidé d'annuler le procès de deux hommes qui risquaient la perpétuité pour des chefs de trafic de drogue. La procédure avait déjà coûté aux contribuables australiens un million de dollars australiens (611.000 euros).

Plusieurs jurés qui semblaient prendre des notes assidûment remplissaient en réalité des grilles de Sudoku, un jeu inspiré des mots croisés. Mais le juge a été alerté quand quelqu'un s'est aperçu que certains écrivaient verticalement et pas horizontalement.

"Oui, cela m'aide à garder mon esprit concentré", a admis mardi le juré principal, qui a reconnu devant le juge que quatre à cinq des membres du jury avaient quasiment passé la moitié du procès à jouer au Sudoku. "Certaines des preuves sont plutôt compliquées et je trouve difficile de maintenir tout le temps mon attention et cela ne me distrait pas trop de la procédure", s'est-il justifié.

*********************************************************************

******************************************************************************

Titre : Les douaniers vont pouvoir se rincer l'oeil
Écrit le 11.06.2008

Dix aéroports américains, dont JFK à New York et l'aéroport international de Los Angeles, ont commencé à installer des scanners qui permettent de voir sous les vêtements des passagers, a annoncé le Département américain des Transports.

Ces cabines transparentes se referment complètement sur le passager, et émettent des "ondes millimétriques" qui percent les tissus à la recherche de métaux, céramiques, plastiques, matériaux chimiques ou explosifs, précise l'autorité de sécurité aérienne sur le site internet du Département des transports.

L'image en trois dimensions, transmise à un agent dans une pièce séparée et fermée, brouille le visage, poursuit le texte.

L'opération dure quelques secondes et doit remplacer les fouilles au corps. Mais Barry Steinhardt, directeur du programme "technologie et libertés" à l'association de défense des libertés ACLU, a déclaré à l'AFP que "les gens n'ont aucune idée à quel point les images sont graphiques", et assure qu'on peut notamment distinguer les formes d'un passager et notamment son sexe.

L'association souligne sur son site que l'appareil révèle des "détails hautement personnels du corps, tels que des traces de mastectomies, des sacs pour colostomies, des implants pour pénis, des tubes cathéter ou la taille des seins ou appareils génitaux".

Lara Uselding, du Département des Transports, rappelle cependant à l'AFP que les passagers ont toujours le choix "entre l'imagerie corporelle et la fouille au corps" traditionnelle.

Le gouvernement américain prévoit l'installation de 30 appareils supplémentaires avant la fin de l'année. En Europe, l'aéroport d'Amsterdam Schiphol utilise déjà ces scanners.

****************************************************************************

Titre : Belle peur
Écrit le 12.06.2008

Des fonctionnaires en charge de l’assainissement ont reçu un appel affolé d’une femme qui avait accidentellement jeté une enveloppe contenant une importante somme d’argent.

Suite à l’appel, les agents ont déterminé où les déchets allaient probablement être acheminés et ont dévié les autres bennes à ordures pour que la fouille puisse commencer. En tout c’est 118000 euros en chèques et monnaie, dans une enveloppe blanche, qui avaient été jetés par inadvertance.

La femme a précisé que le sac poubelle était blanc. Les éboueurs se sont retrouvés face à de centaines de sacs blancs dans la zone de recherche, ce qui présageait un long travail. Etonnamment, c’est dans le 1er sac fouillé que l’enveloppe a été retrouvée.

*********************************************************************

*****************************************************************************

Titre : Prénom à la con
Écrit le 12.06.2008

Plus de 4.000 Chinois ont été appelés "Olympique" par leurs parents, selon un recensement publié par la police et cité mercredi par les médias chinois.

Sur les 4.104 Chinois qui ont pour prénom "Olympique", l'écrasante majorité sont des hommes (92,50%, soit 3.796 personnes), a précisé le centre de renseignements sur les identités qui dépend de la police.

Selon ce dernier, deux pics ont eu lieu en 1992 et 2001, lors des deux années d'attribution des JO, avec respectivement 680 et 553 cas.

La ville de Pékin, candidate malheureuse la première fois, avait été désignée en 2001 pour l'organisation des JO en août 2008.
*********************************************************************

*******************************************************************************

******************************************************************************

Bisous