Pour moi la Saint Valentin C'est d'abord la fête de mon fils!

Mais ensuite c'est la fête des amoureux ,je ne suis pas fan des autres fêtes (fêtes de fin d'année,Fête des mère,et même mon anniversaire j'ai horreur!!),j'aime le côté romantique de cette fête,et pour moi rien ne la symbolise mieux que "les amoureux" de Peynet.Je suis réellement un peut gaga de ces personnages,allant jusqu'à demander a la bijouterie de les avoir en pendentif(a chacun ses faiblesses!!)

BONNE SAINT VALENTIN a tous les amoureux et même ceux qui vivent seul,je dédis cet article car pour moi c'est la fête de tous les amours amitié comprise .

******************************************************

********************************************************************

Raymond Peynet, souvent appelé par son seul nom, est un illustrateur français, né à Paris le 16 novembre 1908 et mort le 14 janvier 1999 à Mougins. Il est célèbre pour avoir créé en 1942 des deux personnages d’amoureux qu’il a dessinés sur de nombreux supports, dont des timbres-poste.

Dès sa sortie de l'école des Arts Appliqués dans les années 1920, il commence à travailler en tant qu'illustrateur pour la presse et les catalogues des grands magasins.

Les « amoureux », le poète et sa compagne, ont été créés par Peynet en 1942, à Valence, inspiré par un kiosque à musique connu depuis sous le nom de kiosque Peynet. Ils ont inspiré la chanson « Les amoureux des bancs publics » de Georges Brassens. Ils ont été déclinés en timbres en 1985 en France, en oblitération à la poste de Saint-Valentin dans l’Indre chaque 14 février, en cartes postales et en poupées.

Le timbre français de 1985, « La Saint-Valentin de Peynet », est de couleurs pastels. La scène champêtre représente un couple d’amoureux près d’une boîte à lettres en forme de cœur dans laquelle deux anges postent des enveloppes. En 2000, La Poste française a repris ces deux personnages pour un timbre-hommage à l'illustrateur décédé, cette fois-ci les deux personnages près d'un kiosque à musique.

En France, deux musées sont consacrés à Peynet: l'un à Antibes, l'autre à Brassac-les-Mines, la ville de naissance de sa mère. Au Japon, il existe également deux musées dédiés à l'œuvre de Peynet, à Karuizawa et Sakuto. Raymond Peynet a fortement marqué les illustrateurs des années 1960 tels que Alain Grée.
***********************************************************************

BISOUS