La terre va mal, le monde va mal, l'Europe va mal, la France va mal mais.....

Nous sommes (c'est le moins que l'on puisse dire) en crise, certes. La bourse et la finance va mal, certes. Les grands sont à notre chevet comme le meilleur médecin, certes. Nous nous en sortirons, certes.Il n'empêche que l'on nous prend pour des gamins. Quand j'entends nos chers chroniqueurs qui passe plus de temps à nous rassurer qu'à révéler la réalité du problème je ne peux que réagir. Une société qui n'est pas construite pour l'homme par l'homme ne peut fonctionner. On nous a répété à longueur de temps que l'échelle de valeur de notre vie était l'argent. Belle échelle!!!! Aujourd'hui quel constat? Je veux dire pour nous, petit humain lambda? (qui par ailleurs allons payer pour tout ça).

Finalement, une société ne peux fonctionner que si l'humain est avant le matériel, que rien ne remplacera un tissu social et que finalement ce qui sauvera une société , ce n'est ni l'argent, ni la bourse, ni nos politiques (et on voit bien l'impact de leurs décisisons = 0), mais simplement le retour à une réalité: vivant, nous sommes là pour avancer, que les rapports et les relations entre chacun est beaucoup plus stable que n'importe quel système, que la seul hiérarchie (ou système pyramidal) est celui basé - non pas sur l'argent ou je ne sais quelle échelle, mais bien notre façon individuelle de fonctionner qui amènera le bien pour tous et donc pour chacun: bref ne soyons pas socialiste mais....Je rigole aujourd'hui de cette fuite en avant (la politique de la bicyclette: on avance, si on s'arrète on tombe), mais sans valeur basé sur l'homme, la personne, les relations entre chacun..On n'avance plus. Regardons les égyptiens, les grecs et les romains,: qu'est ce qui a détruit leur société: la puissance, l'argent.

Ne soyons pas socialiste mais....Qu'est ce qui a fait vivre la sociéte? La cohèsion, la communication, l'attention à l'autre, la capacité à aider les plus faibles pour éviter tout chisme.Et non pas les cotisations, les impôts indirects (tiens! on en reparlera, car l'escroquerie actuelle est là) ou tout autre moyen basé sur le raisonnement de l'argent.

Revenons à des valeurs essentielles, celle qui a mené tout peuple vers la stabilité et le correct bien être de son peuple: la solidarité, l'acceptation des autres, la construction entre chacun.

En conclusion soyons honnête avec nous même: vivre sur le virtuel ne peut fonctionner que si le structure fondamentale de la société soit basée sur nous. Alors réagissons: que chacun de nous donne à la société ce qu'elle ne nous donne pas: l'aide à l'autre, la compréhension, le "non egoïsme", et créons une société basée sur des "fondamentals" qui existent et non pas sur des illusions économiques. Soyons nous même, et avancons !!!!

Réagisser à mon texte, je serais intéressé par votre point de vue. Et nous pourrions en discuter.