"February 4, 2004" s'affiche en haut de la page, je connais désormais la date de création de Facebook, le site communautaire le plus en vogue de la toile.

Souvenir d'ancien combattant, je me revois en mai 2003 en train d'apporter la dernière touche à mon site web perso, 2ème du nom. Du vieil HTML à la papa, j'étais passé au Flash et au PHP. J'écrivais déjà un blog de voyage en 2001 avant la prolifération des blogs, et je me lançait donc dans une version plus ouverte vers l'extérieure, vers ma communauté d'amis.

Ce site, toujours vivant (http://sschvx.free.fr), devait créer un petit coin de toile où mes amis pouvaient retrouver leurs coordonnées, leurs humeurs, et jouer un peu. Au menu :

  • Fiche descriptive de chaque membre (avec passions et tout ce qu'il faut)
  • Contenu personnel sécurisé vis à vis de l'extérieur
  • Sondages réguliers sur différents sujets
  • Questionnaire de personnalité où l'on peut s'amuser à deviner ce que les autres ont répondu
  • Quizz en tout genre sur le cinéma, la chanson, les dessins animés, etc.
  • Petits jeux pour tuer le temps au boulot...
  • ...et toujours les archives de mon blog

Que retouve-t-on, notamment, sur Facebook (ne vous fatiguez pas l'oeil, j'ai fait un copier-coller) ?

  • Fiche descriptive de chaque membre (avec passions et tout ce qu'il faut)
  • Contenu personnel sécurisé vis à vis de l'extérieur
  • Sondages réguliers sur différents sujets
  • Questionnaire de personnalité où l'on peut s'amuser à deviner ce que les autres ont répondu
  • Quizz en tout genre sur le cinéma, la chanson, les dessins animés, etc.
  • Petits jeux pour tuer le temps au boulot...
  • ...et tout un tas d'autres choses plus ou moins futiles, qui ont le mérite d'être partagées et plutôt bien faite d'un point de vue marketing

Mon site n'a pas marché, boudé par mes amis, les mêmes qui m'ont tanné 4 ans plus tard pour m'inscrire sur Facebook, supposant que c'était génial et indispensable...

Bien sûr, je vois bien les grands écarts entre ma petite production égocentrique et un géant du communautarisme, mais cela porte quand même à réfléchir et à aboutir à une question et une réponse (qui ne répond d'ailleurs pas à la question !) : pourquoi le principe de mon site n'a pas pas marché (pas assez ouvert ?) ; on peut obtenir le succès avec une simple idée, que j'aurais moi-même pu avoir, vu que je l'ai même eu - l'ambition en moins.

PS : http://sschvx.free.fr est toujours actif, mais pas à jour, faites-y un tour !