Depuis lundi, je me suis mis à jouer aux Sims 2. J'avais déjà tester la première mouture il y a des années et là l'envie m'a pris.

Déjà, je me fais tout le didacticiel, histoire de bien comprendre tous ces boutons et tous ces tableaux de bord, un peu comme un avion mais en moins compliqué (?). Ca va, je pense que j'arriverai à maîtriser. Premier soir, 22h, je me crée un perso qui me ressemble trait pour trait, physiquement en tout cas, un peu moins au niveau comportement mais sans en être trop éloigné.

Je tente de survivre dans ce monde de bruts, j'obtiens un job, rate l'horaire une paire de fois, et voilà que je sombre dans la déprime !?! Qu'est-ce que c'est que ce jeu qui te fout le bourdon (ou plutôt le bourdon à ton perso). Ah, je découvre qu'il faut faire le ménage de temps en temps, faute de quoi les WC pourrissent, la bouffe également - tiens, j'aurais peut-être pas du manger les restes du dîner de la veille laissés sur la table... Bam, je tombe malade (avec des chiottes pourries, ça empire). Bref, je fais une cure de ménage (en vomissant toutes les 2 minutes, ben oui je suis malade), en ratant le boulot au passage, et hop les cafards sont de la partie (mon perso ne semble pas très content...). Avec tout ça, comment draguer et trouver un équilibre affectif nécessaire à l'épanouissement de chacun ? Résultat, mon mutisme se traduit par le débarquement d'un lapin géant dans les WC juste au moment où j'avais réussi à les rendre utilisables. "Ami imaginaire" qu'il est marqué dessus, qu'est-ce que c'est que ce truc ?? Déjà que ça m'a foutu la trouille quand c'est tombé du ciel (dans le jeu hein, je suis toujours dans ma "simulation de vie"... quoique ça m'a surtout foutu la trouille devant mon écran après tout). Bref, je tente de refaire surface, retourner bosser, rencontrer des gens, tout ça. Mon état s'améliore, tous les cadrans retournent au vert ! Le lapin se fait la malle, et là, pof, je m'effondre... Apparemment, j'ai oublié de manger, ou plutôt j'ai pas prévu suffisamment de temps pour faire douche-pipi-préparation du dîner et dîner... La faucheuse se pointe , mon perso est mort, snif. Il est 1h du mat', j'avais de toute façon décidé de m'arrêté là. Fin du premier acte, pas très glorieux ni très encourageant pour un perso créé à mon image !

Seconde tentative le lendemain (oui, j'avoue lendemain midi, pas eu le courage d'attendre le soir), cette fois-ci avec une belle rousse plantureuse (genre ça ) qui n'aspire qu'à l'amour (oh, que c'est beau ). Cette fois-ci, je ne fais pas les mêmes erreurs : je ne claque pas tout mon fric initial (Simflouze que ça s'appelle) dans ma baraque, j'en garde dans la commode (ah ben non tiens, j'ai limité le mobilier au strict minimum : lit, WC, lavabo, douche, cuisinière, frigo, table, chaises, téléphone, fauteuil, canapé, bilbiothèque et bar (il parait qu'elle rêvait d'en avoir un...)). Je choisis un job dans la pègre , ça paye sans doute plus que dans le secrétariat médical. Les journées se passent bien, au retour du boulot je nettoie tout ce qui dépasse... Je vais bien aux WC matin et soir, prends une douche tous les jours, etc. Le premier beau gosse passe, hop je le drague, et ça dure comme ça pendant quelques jours : on papote, puis premier bisou, première embrassade (j'ai organisé une petite fête où j'ai invité toutes mes connaissances mais n'ai autorisé que lui à rentrer chez moi...), puis baiser langoureux, on se tripote dans tous les sens, etc. Je voudrais faire crac-crac comme c'est marqué, mais n'y parviens pas, après les baisers fougeux, ça coince... Je lui propose de passer la nuit à la maison, il refuse la première fois puis finit par accepter la seconde à coups de baisers. Là j'ai pas tout compris, crevée je vais me coucher, et lui rentre chez lui (mal foutu cette simulation ! ). Il est 15h, faudrait peut-être songer à faire quelque chose de mon après-midi, je retourne bosser...

Le soir (19h...), j'y retourne. Au boulot, je progresse bien, d'abord pick-pocket, je suis arrivée au stade de bookmakeuse puis arnaqueuse (le soir, à mes moments perdus, je peints des toiles pour développer mon côté créatif...). Là, j'ai enfin le déclic : je m'achète un jacuzzi ! Ah, quelle bonne idée, mon cher et tendre fini par m'y rejoindre et là, hop on fait un bébé ! (bon, y'avait les deux options : crac-crac et bébé, j'ai opté cash pour le bébé, faut dire que le temps passe et que je me fais vieille aussi...). Nos corps enlacés et chahutés font plus de remous encore. Le lendemain, qu'est-ce que j'apprends ? Je suis enceinte ! Youpi ! Par contre, être enceinte c'est un peu chiant : faut aller pisser toutes les deux minutes et on est vite fatiguée... Bon, enfin, le bon côté des choses c'est que mon patron m'octroie des jours de congés en plus, de fait je ne vais même plus bosser et touche quand même mon salaire, ça c'est cool (il parait que ça s'appelle des vacances, faudra que je me renseigne...). Un matin, mon perso fait une drôle de tronche, visiblement, l'accouchement est imminent. Là, je ne sais pas bien trop quoi faire, je décide d'appeler les urgences, mais ma maudite rouquine ne bronche pas. Ah, tiens, la cigogne apporte un beau petit garçon, je peux annuler l'appel aux urgences. Mon perso est ravi, mais pose le chiard par terre... C'est parti pour les achats : lit de bébé, table à langer (pourquoi elle s'en sert jamais ?), chaise haute (idem) et nounours (re-idem). Je ne maîtrise pas très bien l'éducation des bébé Sims, il paraît qu'il devient rachitique... Bon, j'appelle une nounou (j'ai les moyens, je claque rien, sauf un jacuzzi...), elle saura s'en occuper pendant que je retourne au boulot. Mon chéri est toujours dans les parages, mais pas chez moi (peut-être qu'il faut que je lui propose d'habiter chez moi ?), cette fois-ci j'ai bien cliqué sur "crac-crac" quand on était dans le jacuzzi... Bon, il se fait tard, près de 2h du mat', je reporte à plus tard mes tentatives pour faire l'amour dans mon lit cette fois...