Je me suis rendue, mardi et mercredi, au 2ème Forum E-marketing, à Paris. J'ai pris l'avion, j'ai dormi à l'hôtel, j'ai galéré dans les transports, pour me rendre sur ce qui est l'un des rendez-vous importants des "professionnels de la professions".

J'ai fait rapidement le tour des stands, saluant ci et là quelques connaissances, amis, partenaires, m'intéressant à quelques rares nouveaux concepts. Et puis j'ai pris place dans une des salles pour écouter une conférence. Pas tout à fait satisfaite ni du sujet ni de l'orateur, j'ai quitté la salle pour me rendre à une deuxième conférence, que j'ai trouvé toute aussi superficielle.

Au final, en 3 demies-journées passées au Palais des Congrès, je n'ai pas appris grand-chose et je suis déçue du niveau des conférences. Non pas que les orateurs ne maitrisent pas leur sujet, mais sur un salon prétenduement professionnel, je me serais attendue à des explications plus poussées, plus techniques, or j'ai l'impression que sur le fameux concept "benefits/features" qui est censé régner en maître dans les présentations de produits ou techniques, les orateurs n'ont pensé qu'à la partie "avantages produit".

"Le ciblage comportemental, c'est bien". Jusque là, je suis d'accord...

"Le ciblage comportemental permet d'adresser aux internautes le message qui leur correspond et augmente ainsi le taux de clic de façon non-négligeable". Ok, ça, j'avais compris...

Et comment tu fais, Monsieur, pour mettre en place tes campagnes ciblées ? Tu utilises quels outils ?

Par souci de "vendre" leur produit ou leur savoir-faire, les orateurs présents ont oublié qu'il ne s'agissait pas de convaincre l'auditoire de leur expertise mais de permettre aux participants de mieux appréhender les différents leviers du marketing online, de la réflexion stratégique à la mise en oeuvre opérationnelle.

Et si je peux comprendre qu'on aille pas jusqu'à expliciter les techniques employées dans le détail par souci de simplicité (et par peur de se faire faucher une expertise), j'aurais apprécié un discours plus professionnel, parce que certes, un rappel sur les différents modèles économiques de la publicité online n'était pas inutile mais de là à s'en contenter...

Bref, je continuerai à suivre ces évènements parce qu'ils sont un lien important avec les différents prestataires susceptibles de contribuer à la réussite des campagnes de mes clients mais je reste convaincue, plus que jamais, qu'une veille permanente et l'expérimentation sont nécessaires à l'appréhension des nouveautés qui fleurissent dans mon domaine d'activité.

Ca tombe bien, j'adoooore mettre les mains dans le cambouis :)