Alors l’inexistant François FILLON existe bel et bien. Ses déclarations aux paysans corses est un terrible aveu. Celui qui nous rappelle qu’après des années d’exercices au pouvoir, la droite française aura fini par piller les richesses de la France. C’est faire oublier bien vite que durant la période annoncée par le premier ministre, la majorité de ceux qui tiennent les ficelles, actuellement au pouvoir, l’était déjà sous les divers gouvernements amenés par la droite (Sarkozy et Fillon en tête). Nous comprenons mieux l’intérêt que porte Nicolas SARKOZY à la recherche pour lutter contre la maladie d’Alzeimer : la mémoire n’est pas la principale qualité de ceux qui nous gouvernent.

Article publié sur methexis.com le 22 septembre 2007