cet aprés midi à lisasfa :deuil ,amertume et colére

une tente..;

juste en face de rosamor

l'usine crématoire..

des usines

des "habitations"

si on ose appeller ça

habitations dignes d'etres humains!!

les habitants n'ont pas d'eau courante!!

pas d'électricité

à qqs métres de l'autoroute!!

à lisasfa

à casa

la capitale économique du pays!!!

des photos ornent la tente:

jeunes femmes belles

jeunes hommes

tout ausi beaux

tout aussi jeunes..

regardant la caméra

souriant

confiants..

des représentants des familles

des rescapé/es

des militant/es....

ça s'est passé ce soir

à l'appel du comité du soutien

des familles des victimes de l'horrible crime

commis il y a tout juste une semaine:

l'incendie qui a emporté

plus de 60 ouvrier/es..

tout ce beau monde

a repondu présent

pour rendre hommage

à ces jeunes femmes

à ces jeunes hommes

dont certains

nous observent en souriant

et oui

les photos dont je vous ai parlé..

le comité constitué de sundicats,partis,ass

de citoyen/nes

des familles

réclame justice

pas la partielle:

arreter le patron et son fils(dirlo de l'usine)

et un ouvrier qui serait

semble-t-il

responsable de l'incendie:mégot de cigarette!!

bizarre qd meme

à quel point on nous prend pour des cons:

ils ont trouvé le mégot et son proprio

(les experts n'ont qu'a se tenir tranquilles

face au professionalisme de notre police)

et ils n'ont pas retrouvé

les ouvrier/es porté/es disparu/es?????????

et ils ont plusieurs....

car d'aprés le comité

ils auraient été 146 à avoir travaillé

ce maudit samedi

64 ont été retrouvé/es mort/es

presque 40 rescapéEs

et les autres

les 42..!!

pas de nouvelles...;;;;;

pire que ça

en ces moments durs

en ces moments terribles

ou les familles

les rescapés

devraient etre soutenus

de tous les moyens possibles,

elles subissent des pressions

pour ne pas parler

ou pour imputer

tout ce qui est arrivé à l'irresponsabilité

des ouvriers!!!???????

le patron auraient soudoyé

certains ouvriers

pour semer le trouble..!!!

semer la zizanie

les autorités aussi

mettent leur main

dans la pate

selon divers temoignages

des rescapés

car ils ont temoigné

et des circonstances de l'incendie/crime

(les pompiers sont venus en retard,ils n'avaient meme pas d'eau;ce sont les gens du quartier avec des ouvriers du batiment qui nous ont secourus,en faisant une breche ds un mur)

un rescapé se souvient qu'aprés s'etre jeté du 1 etage

a vu le patron ouvrire une porte et faire des sortir des trucs

il est allé l'aider

croyant que c'est de ce camarades qu'il s'agissait

quaand il s'aperçut

qu'il transportait son mateiiel

alors que des humains rotissent juste à coté!!!!

cet handicapé qui a perdu sa fille

et qui temoigne;;;

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

et des conditions dans lesquelles

ils travaillaient!!

esclavage!!

profitant de la pauvreté

de l'ignorance

de la complicté des responsables

ces ouvrier/es

venu/es pour la plupart

des campagnes

chassé/es par la misére

la secheresse

l'absence du minimum d'infrastructure..

ces jeunes gens

étaient une proie si facile

pour ce patronnat cupide et arrogeant

utilisant tous les astuces

que lui permet la loi

-sociétes interimaires-

l'ouvrier/e ne sait plus pour qui il travaille!!!

sous payés

travaillant dans les conditions

que j'ai dejà evoquées

on veut maintenant

les dresser les uns contre les autres!!!

pour ne pas repondre de leur crimes

l'impunité légendaire

pour les crimes socio-economiques

dont benificie nos patrons

et qui a fai dire à un investisseur étranger

qu'il est venu s'installer au maroc

parce qu'il n'y avait pas de lois!!!!!!!

les temoignages se succédent

dénudant ce monde à la "Germinal"

et qui malheureusement

n'est pas si rare

un peu partout ds le pays;;;;

maintenant

laisserons-nous faire??

contentrons-nous de comm d'indignation?

ou devrions-nous

tous toutes

uni/s

nous donner la main

pour une grande bataille

jusq'à ce que justice soit faite??

le comité a déjà commencé

un travail louable:

aide médicale

aide juridique

soyons avec lui

soyons avec eux

soyons avec elles

car ce qui s'est passé

si on ne ragit pas

serait notre honte à tout jamais........

l'hommage

la rencontre s'est achevée

avec les traditionnels

plats de couscous

que les voisins,les mais

apportent aux familles des defunts

tradition ancestrale de solidarité;;;

les jeunes de l'ass attac

ont organisé un sit-in de colére

devant l'usine

tout de suite rejoints par les jeunes du quartier