1990. RIO! Le BRESIL! LE CARNAVAL DE RIO!

BIENVENUE dans mon BLOG dédié à la SAMBA, à RIO, au CARNAVAL de RIO et à tout le Brésil...

La génèse

Février 1990!

Année fatidique, celle ou par un jour de février j'ai débarqué au Brésil sur un coup de tête (qui allait devenir un coup de coeur) pour un séjour de 2 semaines à la rencontre de ce truc qu'on appelle "Carnaval de Rio".

J'en avais bien sûr, comme tout le monde, entendu parler, et bien sûr entrevu des bouts de films à la Télé mais je m'imaginais tout sauf ce que j'ai vu... entendu et vécu en personne, là-bas au Pays MYTHIQUE de la Samba.


Ce que j'ai vu ?

--Une très très grosse fête

Le Carnaval du Brésil, MULTIFORME, ENORME, MONUMENTAL, un phénomène CONTINENTAL à la mesure de ce Pays-Continent qu'est à lui seul le Brésil.
Comme il est impossible de l'immaginer de l'extérieur...

--De formidables Parades

Les Défilés des Carnavals (de RIO et de Sao

Paulo) assurés par une colossale ORGANISATION de soutient de tout un peuple et pendant une année de travail préparatoire...


Ce que j'ai ENTENDU et ECOUTE

puis

SAVOURE ?

--Une MUSIQUE

Très belle, très typique du pays, appelée communément la SAMBA, avec son rythme Binaire si caractéristique, appelant à une DANSE du même nom (samba) tout à la fois frénétique, athlétique et sensuelle...



Ce que j'ai VU ou APPERçU et

ADMIRE ?

--des DEGUISEMENTS, pleins, des plus simples aux plus complexes et finement travaillés (une année durant paraît-il)

--des CHARS et ATTELAGES très divers là aussi des plus simples aux plus élaborés, dont certains inimaginables par leur tailles, leurs décorations et les "destaques" (statues et personnes déguisées transportées jusquà 50 ou même 100)

Ce que j'ai APPERçU derrière tout

ce DECORUM ?

--les ECOLES de SAMBA, des associations très structurées et organisées pour faire tout ce qui est relatifs à la réussites des défilés du Carnaval...

C'est à dire ?

--réunir les fonds nécessaires,

--pour construire les chars, confectionner les costumes, le tout en tenant compte d'un thème choisi qu départ (toujours relatif au Brésil, c'est impératif), servant de fil conducteur à un scénario, associant des couleurs des costumes et des chars, des chorégraphies de groupes pouvant le mieux exprimer avec l'aide du mime, l'idée de ce thème central...

..pour motiver suffisamment d'acteurs (les sambistes) volontaires pour acheter et porter ces déguisements parfois pénibles, rien que pour le service et la cause de l'école de samba, qui est aussi leur école de coeur...

..pour payer cher un metteur en scène réputé (le Carnavalesco) qui va coordonner tout ces sambistes et ces décors en vue de réussir ce qui est considéré là bas comme un chef d'oeuvre, un symphonique défilé d'école de samba, en articulant et intégrant à la perfection tous ces "mots clés types" d'un langage carnavalesque forgés au fil du temps par la tradition et les coutumes des terroirs...

--une mention particulière pour les sambistes, prêts à tout comme à payer et de leur temps et de leur poche, uniquement pour une cause, celle de leur école!


Tout cela, je ne l'ai perçu qu'après les trois premières années de ma fréquentation de la fête qui m'avait seulement grisé d'abord au premier voyage, tant la chose était monumentale et complexe à la fois, faisant intervenir on va le voir dans les articles tant de facteurs historiques, géographiques et socio-culturels mélangés.

--"A maior espectaculo da Terra"...comme disent avec fierté justifiée les "Cariocas" ou fameux habitants de Rio.

Le plus grand des spectacles live de la planète ?

Rien de plus vrai que cette affirmation !

Surtout, surtout...

...quand j'ai mesuré que, pris tout seul, les CARNAVAL DE DEFILES sont un Grand Livre de conte, qui raconte...

Un Livre de Conte...

- celui de tout le Grand Brésil qui est derrière avec toute son histoire et sa géograqhie

- celui de tous les Brésiliens avec leur immense diversité d'origines et de cultures

- celui de l'Esclavage des noirs et de la Destruction des indiens martyrs qui s'y reflètent comme dans un grand miroir de douleurs

Le Carnaval de défilé est plus qu'une IMMENSE et SPECTACULAIRE PARADE ANNUELLE...

Un véritable CATALOGUE DU BRESIL, un concentré où se trouvent répertoriés comme dans un grand livre toutes les fondamentales de la Nation Brésil, analysées, symbolisées, et rangées là-dedans comme dans une véritable ENCYCLOPEDIE UNIVERSELLE.
Une ENCYCLOPEDIE qui s'écrit en Textes et Musiques des Sambas, des milliers de textes et musiques de sambas produites chaque année sur des centaines de thèmes différents autour du Grand Thème Brésil et au fil des Carnavals depuis près de 300 ans.

C'est ce côté BIBLIQUE du Grand livre des Sambas qui m'a fasciné et justifie ce blog.

Combien utiles aux générations futures et aux curieux touristes que nous sommes pour qui veut connaître au mieux l'âme du Pays-Brésil.


J'ai adoré cette perception que je veux le faire partager par tout ceux que le Brésil intéresse comme moi.


Je me suis posé depuis biens des questions au cours de ce blog qui se ramènent à deux grandes et je vais tâcher d'y répondre...

1ère question :
--Comment UNE GRANDE FETE DE PAYS, dont la tradition remonte quand même à quelques 300 ans, a pu, en se perpétuant au cours du temps, sécréter ces GIGANTESQUES PARADES comme les défilés de Rio et de Sao Paulo, les imprégner du Merveilleux de son immense berceau en s'exprimant par ses THEMES en usant des PAROLES et CHANTS des SAMBAS ?

2ème question

--Comment chaque PARADE, véritable page de l'Encyclopédie, a pu être à la fois un Concours donc UN JEU âprement disputé, un énorme DIVERTISSEMENT CULTUREL, saisonnier et explosif de 3 Jours et 3 Nuits... et en même temps devenir, au fil du temps, plus prosaiquement, une Affaire économiquement rentable ponctuellement et à l'année (??) pour tout le BRESIL !


C'est tout cela...

avec

Le Pays
Le Peuple Brésilien
La Langue aux couleurs d'un créole
La richesse multiculturelle
Le Continent gigantesque du Nouveau Monde

qui est fascinant

... et digne d'être compris et retenu dans cette

histoire

http://noticias.uol.com.br/carnaval/2006/album/

http://liesa.globo.com/

Rogério.

(à suivre...)